Environ 700 personnes attendues pour une messe à une patinoire à Gap

S'abonnerTelegram
Alors que Jean Castex a déclaré que le 24 décembre le couvre-feu sera suspendu, une grande messe prévue pour 700 personnes aura lieu dans une patinoire à Gap. Un organisateur assure que les mesures de sécurité sanitaires seront respectées.

Quelque 700 personnes sont attendues à l’Alp’Arena, patinoire située à Gap (Hautes-Alpes), où une gigantesque messe sera donnée à partir de 17h30 ce 24 décembre à l’occasion du réveillon de Noël, rapporte Le Dauphiné libéré.

Auparavant, Jean Castex avait annoncé que le couvre-feu serait suspendu le temps d’une soirée.

Mickaël Fontaine, vicaire de la paroisse de Gap qui sera en charge de la cérémonie, explique auprès du quotidien comment cet événement a pu être organisé malgré la crise sanitaire.

«Avec toutes les mesures sanitaires, il fallait trouver un moyen pour rassembler les fidèles sans que toutes les églises ne soient envahies et qu’on puisse prendre le moindre risque», indique-t-il.

En outre, selon le média, le vicaire assure que les consignes sanitaires seront respectées.

«Avec l’Alp’Arena, on peut prendre largement les distances sanitaires et continuer à garder nos églises pour les fidèles qui souhaitent venir en petit comité. On va pouvoir accueillir 700 personnes, on cherchait un grand lieu et c’est venu en premier. C’est un peu mythique, un lieu avec de la glace, ça rappelle Noël», poursuit M.Fontaine.

Les restrictions sanitaires à respecter

Le quotidien précise que pour les fidèles n’ayant pas de tels événements prévus à proximité de leur domicile, les églises resteront ouvertes dans la soirée du 24 décembre. Mais, les cérémonies pourront accueillir moins participants qu’à l’ordinaire, car il faudra respecter plusieurs mesures, dont un espacement d’un siège sur trois et d’un banc sur deux. Certaines communes ont également mis à disposition des salles polyvalentes, comme le relate le quotidien.

«Les gens viendront masqués, ils en ont l'habitude. Des équipes de paroissiens proposeront du gel (hydroalcoolique) à l'entrée», souligne auprès de BFM TV Hugues de Woillemont, secrétaire général et porte-parole de la Conférence des Évêques de France (CEF).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала