Alertée, la police de Berlin ne trouve pas de preuves de projet d’attentat dans la ville 

S'abonnerTelegram
Informée le 21 décembre d’un projet d’attentat à Berlin, probablement contre les transports en commun, la police de la ville a organisé une opération mais n’a trouvé jusqu’ici aucune preuve.

La police de Berlin n’a pour le moment recueilli aucun témoignage prouvant qu’une attaque terroriste islamiste se tramait dans la ville. Elle suppose qu’un projet d’attentat pourrait viser les transports en commun, selon un communiqué diffusé ce 22 décembre par les forces de l'ordre de la ville.

«Les perquisitions visaient un suspect âgé de 15 ans. Aucun explosif ni trace ou indice sur celui-ci n'a été découvert. Le soupçon n'a pas trouvé confirmation pour le moment», indiquent les forces de l’ordre.

La police continue d'examiner le contenu d’un calepin et de trois téléphones saisis, ainsi que de clarifier les circonstances dans lesquelles le suspect a fait ses déclarations.

«Le projet d’attaque était apparemment dirigé contre les transports en commun», a confirmé de son côté le parquet général de Berlin.

L’opération rassemble 190 policiers

Des perquisitions ont été réalisées dans la matinée dans le quartier de Berlin-Marzahn dans le cadre d’éventuels préparatifs d’un attentat islamiste. L’opération a rassemblé 190 policiers dont la cible était un Syrien de 15 ans.

La police a été informée le 21 décembre au soir de la possible préparation d'un attentat dans la ville. Ainsi, le suspect aurait annoncé dans un chat qu'il était prêt à commettre un attentat à motivation islamiste dans le quartier à l'aide d'explosifs, fait savoir la police dans un communiqué pour la presse.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала