Le Forum économique mondial tourné en ridicule après une comparaison entre le réchauffement sur Terre et sur Vénus

© AFP 2022 Fabrice Coffriniforum économique mondial
forum économique mondial - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Forum économique mondial s’est attiré les foudres des internautes en comparant les changements climatiques sur Vénus et sur Terre.

Un article sur le changement climatique, mis en ligne par le Forum économique mondial, a fait froncer les sourcils à de nombreux internautes.

On y apprend notamment que la planète Vénus avait des températures similaires à celle de la Terre avant que son climat ne se dérègle suite à de nombreuses éruptions volcaniques. L’article précise que de tels phénomènes peuvent survenir sur notre planète, «tous les 20 à 30 millions d'années», et libérer assez de dioxyde de carbone pour provoquer des extinctions massives. Et l’auteur de se demander: «le destin de Vénus pourrait-il nous apporter des leçons sur Terre?».

Les internautes réagissent

 De nombreux internautes n’ont pas apprécié cette comparaison apocalyptique, se demandant ce que des éruptions se produisant tous les 30 millions d'années avaient à voir avec la situation climatique actuelle.

Beaucoup ont fait remarquer que le Forum économique mondial défendait ainsi l’argument d’un changement climatique naturel, sans intervention humaine.

«Alors... le changement climatique n'est pas causé par les humains, mais se produit naturellement? Fascinant», a écrit une internaute.

«Si seulement les habitants de Vénus avaient construit plus de parcs éoliens!» s’est lamenté un autre.

Le journaliste Stephen L.Miller a quant à lui évoqué Greta Thunberg, estimant que «la planète Vénus aurait dû écouter l’adolescente râleuse».

Un autre internaute a rappelé que Vénus «n’avait pas les accords de Paris», en référence à l’accord mondial sur le réchauffement climatique.

Plus tôt en décembre, les organisateurs du Forum économique mondial avaient annoncé que la réunion annuelle se déroulerait à Singapour en mai 2021, plutôt qu’à Davos en Suisse comme de coutume. Les organisateurs invoquaient un motif sanitaire, précisant que Singapour était «le meilleur endroit» pour garantir la sécurité des participants.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала