Près de 50% des Français n’envisagent toujours pas de se faire vacciner alors que la campagne approche

S'abonnerTelegram
D’après un sondage réalisé par Elabe pour BFM TV, 49% des Français refuseraient de se faire vacciner contre le Covid-19. 63% évoquent le manque de recul sur la maladie et le vaccin, 51% expliquent craindre des effets secondaires indésirables.

Jean Castex a annoncé le 16 décembre devant l’Assemblée nationale que la campagne de vaccination contre le coronavirus pourrait être lancée à partir de la dernière semaine de décembre.

Publié le jour même, un sondage Elabe réalisé pour BFM TV a toutefois constaté que près d’un Français sur deux, soit 49%, n’envisagerait pas de se faire vacciner.

Ce chiffre est pourtant en baisse par rapport aux résultats de l’enquête réalisée par l’Ifop en novembre, quand ce coefficient était de 59%. 

En outre, ce nouveau sondage a montré que 30% des personnes interrogées affirmaient catégoriquement leur refus de se faire injecter le vaccin. 19% ont choisi la réponse «probablement pas». 

En termes d’âge, les 25-34 ans représentent 66% de ceux qui sont contre la vaccination

59% des parents refusent contre 43% des personnes sans enfants, précise le sondage.

La crainte des effets secondaires 

D’après l’enquête, 63% des sondés parmi les 49% qui ne veulent pas se faire injecter le vaccin évoquent le manque de recul sur la maladie et le vaccin. De plus, 51% ont peur des effets secondaires indésirables et 31% doutent de l’efficacité du vaccin.

La source souligne également que 56% des Français se sentent «mal informés» sur le sujet.

Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 1.005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала