Révolutions «made in USA», chaos généralisé: depuis les Printemps arabes, une décennie perdue

© AFP 2022 KHALED DESOUKIEgyptian protesters gesture as they clash with riot police at Cairo's landmark Tahrir Square on November 19, 2011, as Egyptian police fired rubber bullets and tear gas to break up a sit-in among whose organisers were people injured during the Arab Spring which overthrew veteran president Hosni Mubarak
Egyptian protesters gesture as they clash with riot police at Cairo's landmark Tahrir Square on November 19, 2011, as Egyptian police fired rubber bullets and tear gas to break up a sit-in among whose organisers were people injured during the Arab Spring which overthrew veteran president Hosni Mubarak - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les Printemps arabes ont éclaté il y a dix ans. Pour Eric Denécé, spécialiste du renseignement et de ces révolutions, pas de doute: la transition démocratique sponsorisée par les États-Unis et confiée à la confrérie des Frères musulmans a été un échec. Selon lui: «Ces pseudos révolutions n’auront servi à rien.» Analyse.

Le 17 décembre 2010, un jeune Tunisien, victime de la pauvreté, de la corruption et de la répression, s’immolait par le feu. Une révolte venait de s’allumer. Elle allait embraser l’ensemble des pays arabes, de l’Afrique du Nord au Moyen-Orient. Que retenir de ces révolutions désignées sous le terme de «Printemps arabes»?

Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement dresse un bilan sévère de ces révolutions qui ont principalement échappé aux populations, avant d’être récupérées par la confrérie des Frères musulmans et de se solder  majoritairement par la reprise du pouvoir par des systèmes autoritaires.

Ce nouvel invité de Lignes Rouges, qui a dirigé l’ouvrage La face cachée des révolutions arabes, publié aux éditions Ellipses en novembre 2012, avait discerné très vite l’implication des États-Unis et de leurs alliés saoudiens et israéliens au début de la décennie. À l’aube du retour des démocrates américains au pouvoir, ces ingérences reprennent toute leur actualité.

Plus d’informations dans ce nouveau Lignes Rouges.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала