Un journaliste mexicain tué après avoir photographié des cadavres

S'abonnerTelegram
Au Mexique, un photoreporter a pris des clichés des corps sur le lieu de heurts entre cartels de drogue. En repartant, il a été poursuivi par des hommes armés qui l'ont tué à bout portant.

Le bilan des journalistes tués au Mexique depuis le début de l’année 2020 s'établit à neuf, après l'assassinat du photoreporter mexicain Jaime Castaño Zacarías, indique le Guardian.

Les faits se sont produits plus tôt dans la semaine où le photographe devait couvrir un événement municipal. Sur la route, il est tombé sur le lieu d’affrontement de deux narcocartels, dans la ville de Jerez (État de Zacatecas). Les heurts ont fait plusieurs victimes.

Jaime a photographié des corps qui se trouvaient le long d'une route. Les mains des cadavres étaient liées.

Il est reparti en moto peu après mais des individus armés l'ont suivi et rattrapé avant de le tuer à bout portant.

Le contenu de l'appareil photo a été dérobé, a découvert la police arrivée sur place, selon Zacatecas Online.

Depuis 2000, au moins 119 journalistes ont été assassinés au Mexique, d'après le Comité de protection des journalistes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала