Ensanglanté, il déclare aux policiers «avoir tué sa mère à coups de couteau»

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Accéder à la base multimédiaPalais de l'Elysée
Palais de l'Elysée  - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Un homme s'est accusé du meurtre de sa mère auprès de policiers près de l’Élysée. Selon les premiers éléments de l’enquête, la femme est morte «dans des circonstances violentes».

Un homme a été interpellé dimanche 13 décembre à Paris après qu'il se soit accusé du meurtre de sa mère auprès de policiers à proximité de l’Élysée, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

L'homme, âgé de 43 ans, a été placé en garde à vue, ont précisé ces sources, confirmant une information du Point.

«Il s'est présenté ensanglanté devant les fonctionnaires et a déclaré avoir tué sa mère à coups de couteau», a raconté à l'AFP une source proche l'affaire.

En fin d'après-midi, une femme, âgée de 68 ans et «susceptible d'être la mère du mis en cause» a été retrouvée morte à son domicile à Ecorpain, dans la Sarthe, ont ajouté ces sources.

Selon les premiers éléments, elle est morte «dans des circonstances violentes». Les gendarmes de la brigade de recherche du Mans ont été chargés de l'enquête.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала