Trois milliardaires seraient éligibles à des allégements fiscaux au profit des défavorisés

© AP Photo / Cliff OwenJeff Bezos
Jeff Bezos - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Dans leur course à l’espace, les trois milliardaires Jeff Bezos, Elon Musk et Richard Branson sont éligibles à des allègements fiscaux destinés à redynamiser les quartiers pauvres, indique Bloomberg. Trois sites en particulier font l’objet de controverses.

Les sociétés d'exploration spatiale dirigées par Elon Musk, Jeff Bezos et Richard Branson pourraient bénéficier d’un allègement fiscal fédéral, en lien avec une mesure visant à soutenir les quartiers pauvres, rapporte Bloomberg.

Ces sociétés ont en effet bâti certaines installations dans des «zones d’opportunités», autrement dit à faibles revenus dans lesquelles le gouvernement souhaitait attirer des projets de développement économique grâce à des déductions fiscales. Cette mesure permet notamment d’éviter les impôts sur les plus-values, précise le média.

Les projets des trois entreprises étaient déjà en cours de réalisation avant le lancement du programme sur les zones d’opportunités en 2018. Mais le trio de milliardaires pourrait néanmoins en profiter, ce qui soulève certaines critiques. Les conditions d’attribution des allégements fiscaux sont en effet devenues si larges qu’elles bénéficient désormais aux projets déjà lancés avant l’entrée en vigueur de la mesure, pointe Bloomberg.

Trois sites concernés

La mesure pourrait notamment bénéficier au site de lancement de fusées SpaceX, situé à Boca Chica, au Texas. Les résidences du petit village, classé en «zone d’opportunité», ont pourtant été rachetées en grande partie par la compagnie d’Elon Musk suite à divers problèmes liés à la proximité des installations spatiales, comme des bris de vitres et des incendies, précise le média.

À Huntsville (Alabama), l'usine de moteurs de fusée Blue Origin appartenant à Jeff Bezos est également éligible aux allégements fiscaux alors qu’elle se situe dans un parc industriel abritant déjà 26.000 emplois. Blue Origin pourrait économiser des dizaines de millions de dollars d’impôts fédéraux si la mesure venait à être appliquée au site, poursuit Bloomberg. 

Le Mojave Air and Space Port en Californie, où Virgin Galactic construit ses vaisseaux en vue de vols touristiques dans l’espace, est également éligible aux allégements fiscaux. L’État y a déjà investi 220 millions de dollars en fonds publics pour aider à l’installation de la compagnie, il y a dix ans.

Contactées par Bloomberg, SpaceX, Blue Origin et Virgin Galactic n'ont pas répondu aux sollicitations.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала