Un arrêté municipal autorise le survol du Père Noël, la présence de lutins limitée à six

S'abonnerTelegram
Un «arrêté temporaire» autorise «Monsieur le Père Noël à survoler et à se poser dans le commune de Riotord pour y déposer ses cadeaux au pied des sapins riotordois».

Le maire de Riotord (Haute-Loire) Guy Peyrard a pris vendredi un arrêté municipal autorisant le «survol» du Père Noël au-dessus de la commune dans la nuit du 24 au 25 décembre, mais en tenant compte des mesures sanitaires, a-t-on appris mardi auprès de la municipalité.

Cet «arrêté temporaire», dont l’AFP a obtenu copie, autorise «Monsieur le Père Noël à survoler et à se poser dans le commune de Riotord pour y déposer ses cadeaux au pied des sapins riotordois à partir du 24 décembre 12H00 jusqu’au 25 décembre 12H00».

Nombre des lutins limité

Selon l’arrêté, les gestes barrières devront toutefois être respectés : «présence maximale de six lutins sur le territoire de la commune», port du masque «obligatoire lorsqu’ils se faufileront dans les cheminées», et gel hydroalcoolique «mis à leur disposition».

Le texte interdit en revanche «la présence du Grinch et du Père Fouettard qui viendraient malmener la joie des enfants».

Cet arrêté, présenté vendredi au conseil municipal mais qui n’a pas donné lieu à une délibération, est inspiré d’une initiative semblable prise récemment à Ploemeur, dans le Morbihan, a précisé à l’AFP le conseiller municipal Camille Chapuis, confirmant une information du Progrès.

«En cette période compliquée, l’idée est de faire sourire nos administrés», a ajouté M. Chapuis, en assurant l’absence de «portée légale» du texte.

 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала