Les gens répètent «comme des perroquets que les masques ne fonctionnent pas» mais ce sont «des mythes»

© AP Photo / Bebeto MatthewsUn passager du métro portant un masque de protection à New York
Un passager du métro portant un masque de protection à New York - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les autorités sanitaires américaines ont insisté sur la nécessité de respecter les gestes barrières, notamment au lendemain d'un meeting de Donald Trump où la grande majorité des participants ne portaient pas de masque.

Les États-Unis subissent une véritable flambée de l’épidémie et battent ces derniers jours des records de nouveaux cas de Covid-19 recensés en 24 heures.

«J’entends souvent les gens répéter comme des perroquets que les masques ne fonctionnent pas, que nous devrions travailler à l'immunité collective, que les rassemblements n'entraînent pas de super-propagation», a déclaré, citée par la presse, Deborah Birx, coordinatrice de la cellule de crise sur le coronavirus de la Maison-Blanche.

Elle a souligné dans ce contexte que c’était «des mythes».

«Nous avons des gouverneurs et des maires qui ont un nombre de cas équivalent à ce qu'ils avaient eu en été, mais qui n’appliquent pas les mêmes politiques ou mesures qu’à l’époque, alors qu'ils savent que celles-ci ont changé le cours de cette pandémie», a poursuivi Deborah Birx, ajoutant que c’était «frustrant».

Elle a fait ces déclarations au lendemain d'un meeting de campagne dans le cadre d'une élection sénatoriale de Donald Trump où la majorité de ses partisans ne portaient pas de masques.

«Je pense qu'il est vraiment important que chacun comprenne la façon dont ce virus se propage et que si vous êtes avec quelqu'un à l'intérieur sans masque, c'est une opportunité de propagation virale», a-t-elle ajouté.

Triste record

Le nombre de contaminations par le coronavirus aux États-Unis atteint des niveaux record ces derniers jours, alors que le pays reste depuis longtemps le plus touché par la pandémie et a enregistré plus de 2.500 décès supplémentaires pour la seule journée du 5 décembre.

À l’heure actuelle, la maladie a fait dans le pays 281.854 morts, alors que les cas enregistrés se montent à plus de 14,7 millions.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала