Ils payent 4.000 euros pour un chiot qui meurt 10 jours plus tard, l’animalerie Petland au cœur de l’enquête

S'abonnerTelegram
Un chien acheté aux États-Unis pour 5.000 dollars à l’animalerie Petland et doté d’un certificat de bonne santé est mort des suites d’une maladie 10 jours après l’achat. La famille demande un remboursement.

Une famille de Floride attend depuis déjà 10 mois un remboursement de la part de l’animalerie Petland après la mort de son chiot Husky sibérien âgé de deux mois, seulement 10 jours après l’achat. La transaction pour ce chiot baptisé Ozzie incluait des taxes et a coûté plus de 5.000 dollars (plus de 4.100 euros), raconte ABC Action News.

Un husky - Sputnik Afrique
Il sauve un husky au milieu de la circulation à Moscou - vidéo
Deux jours avant l’achat, un vétérinaire avait signé un certificat de bonne santé de l’animal, mais un jour après son arrivée dans la maison familiale, les heureux propriétaires ont remarqué qu’Ozzie se sentait mal. Il avait l’air complètement épuisé.

Au quatrième jour, Ozzie a commencé à avoir une respiration sifflante. Lors d’une visite chez le vétérinaire de Petland, celui-ci a assuré que la respiration anormale d’Ozzie s’expliquait par le fait que le chiot était dans sa phase d’adaptation et que tout allait bien.

Une mort traumatisante

Un husky (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Un husky en pull bleu accompagne sa propriétaire au travail et l’attend toute la journée – photo
Quelques jours plus tard, le chien s’est mis à baver et s’est évanoui. Ses maîtres l’ont rapidement amené dans un hôpital animalier. Il est mort peu après dans la journée. Le vétérinaire qui a traité Ozzie a indiqué que le chiot avait souffert de bronchopneumonie et d’une maladie cardiaque, ce qui a causé sa mort.

La famille et surtout ses deux enfants ont été traumatisés par ce drame. La mère n’a pas été remboursée pour les factures de traitement d’Ozzie. Elle a donc engagé un avocat pour demander un remboursement.

En effet, une loi de Floride exige des vendeurs de payer les factures des vétérinaires si le chiot tombe malade deux semaines après avoir été vendu. L’enquête en cours a révélé que la société Petland a déjà reçu des dizaines de plaintes d’autres acheteurs depuis 2019 concernant des animaux tombés malades quelques jours après l’achat.


 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала