L’Algérie est le seul pays du Maghreb à ne pas intégrer l’indice Tortoise sur l’intelligence artificielle

© Photo Pixabay / geraltIntelligence artificielle (image d'illustration)
Intelligence artificielle (image d'illustration) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Sur les 62 pays classés par l’indice Tortoise Media sur leur niveau de développement de l’intelligence artificielle pour l’année 2020, sept pays arabes, dont le Maroc et la Tunisie, ont réussi à décrocher une place pour la première fois.

Pour la première fois, sept pays arabes ont intégré le classement de l’indice Tortoise Media qui mesure le niveau de développement de l’intelligence artificielle dans le monde. Au Maghreb, seuls le Maroc et la Tunisie font partie de ce classement qui ne comporte que 62 pays au total sur l’ensemble des États étudiés.

La méthodologie adoptée prend en compte 143 critères, dont le niveau de l’investissement, l’innovation et la mise en œuvre des technologies d’intelligence artificielle.

Ce dernier critère est à son tour évalué à partir de plusieurs facteurs comme la qualité et l’étendue de l’infrastructure, l’environnement opérationnel et la recherche et le développement.

Ainsi, classée à la 22e place mondiale, l’Arabie saoudite arrive en tête des pays arabes, suivie par les Émirats arabes unis (36e) et le Qatar (42e). Bahreïn qui occupe la 50e place mondiale est classé 4e dans le monde arabe, suivi de la Tunisie (53e), le Maroc (57e) et enfin l’Égypte (58e).

Auparavant, l’Arabie saoudite avait annoncé son intention d’investir 20 milliards de dollars dans les technologies de l’intelligence artificielle au cours des dix prochaines années.

À l’échelle mondiale, les États-Unis occupent la 1ère place, suivis de la Chine (2e), du Royaume-Uni (3e), du Canada (4e) et d’Israël (5e).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала