Moscou, Paris et Washington exhortent les mercenaires étrangers à quitter le Haut-Karabakh

© Sputnik . Ilya Pitalev / Accéder à la base multimédiaHaut-Karabakh, novembre 2020
Haut-Karabakh, novembre 2020 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les ministres des Affaires étrangères du Groupe de Minsk ont demandé le «départ complet et sans délai de tous les mercenaires étrangers» du Haut-Karabakh.

Les chefs de diplomatie des pays coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE (Russie, France, États-Unis) ont exhorté les mercenaires étrangers présents dans le Haut-Karabakh à quitter la région.

«Les pays coprésidents du Groupe de Minsk demandent […] le départ complet et sans délai de tous les mercenaires étrangers de la région et appellent toutes les parties à faciliter ce départ», indique le communiqué publié sur le site de l’OSCE.

Le document souligne «l’importance des mesures prises par la Fédération de Russie en accord avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie, pour garantir que les hostilités ne reprennent pas».

Pour un accord de paix durable

Dans le même temps, Moscou, Paris et Washington rappellent à Bakou et Erevan «leur obligation de respecter les exigences du droit international humanitaire, en particulier en ce qui concerne les échanges de prisonniers de guerre et le rapatriement des dépouilles».

Les trois pays invitent en outre l’Arménie et l’Azerbaïdjan à mettre à profit le cessez-le-feu actuel pour négocier un accord de paix durable et rappellent qu’ils sont «fermement opposés à l’emploi de la force ou de la menace comme moyen de règlement des différends».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала