La Russie implante des S-300 aux Kouriles, le Japon proteste

© Sputnik . Sergey Krasnouhov / Accéder à la base multimédiaÎles Kouriles
Îles Kouriles - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La partie japonaise a protesté suite à l’implantation de missiles S-300V4 sur les îles Kouriles, considérées par Tokyo comme faisant «partie intégrante» de son territoire.

Suite au déploiement de systèmes antiaériens russes sur les îles Kouriles, revendiquées par le Japon, Tokyo a remis une note de protestation à Moscou via des canaux diplomatiques, rapporte le South China Morning Post.

Auparavant, une batterie de missiles S-300V4 ayant une portée de 400 kilomètres a été implantée sur l’île d’Itouroup située au nord de l’île japonaise d’Hokkaido. La Russie a également déployé aux Kouriles des avions de chasse équipés de missiles antinavires, souligne le journal.

«Ce déploiement […] contredit notre position selon laquelle ces îles constituent notre territoire intégrant», a déclaré le secrétaire général du gouvernement nippon Katsunobu Kato.

Tensions territoriales

Les Kouriles du Sud, appelées «Territoires du Nord» par le Japon et situées entre la mer d’Okhotsk et l’océan Pacifique, sont au cœur de tensions territoriales qui empêchent la signature d’un traité de paix entre Moscou et Tokyo depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le Japon considère ces quatre îles volcaniques, peuplées de 20.000 habitants et intégrées à l’Union soviétique en 1945, comme faisant «partie intégrante» de son territoire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала