Darmanin fustige la «dignité sélective» de Mbappé et Griezmann dans l’affaire du producteur tabassé

© AFP 2022 BERTRAND GUAYGérald Darmanin
Gérald Darmanin  - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Alors que des footballeurs, dont Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, n’ont pas tardé à exprimer leur colère face à l’interpellation violente de Michel Zecler, le ministre de l’Intérieur y a vu de la «dignité sélective».

Ce n’est que de la «dignité sélective» dans les propos des champions du monde Antoine Griezmann et Kylian Mbappé et d’autres footballeurs qui ont soutenu Michel Zecler, a dénoncé Gérald Darmanin.

Le comportement des agents de police lors de l’interpellation du producteur dans son studio parisien a été jugé inacceptable par ces sportifs qui sont allés jusqu’à confier avoir «mal à ma France» pour Griezmann et fustiger une «vidéo insoutenable» pour Mbappé. Patrick Vieira, entraîneur de Nice et champion du monde 1998, s’est ensuite joint à leur indignation.

«Aucune réaction de footballeurs millionnaires»

S’exprimant sur RTL, le ministre de l’Intérieur s’est souvenu de ces réactions dans un autre contexte, celui des policiers qui ont été nombreux à être blessés lors d’une action récente contre la proposition de loi Sécurité globale.

«Je trouve que certains ont la dignité sélective», a-t-il déclaré.

Plus tôt dans la semaine, Antoine Griezmann avait eu une rencontre, à la caserne Bessières à Paris, avec les membres de la police blessés pendant la manifestation de samedi. M.Darmanin était aussi venu les soutenir.

Il a confié au Parisien «avoir eu mal à ma France en n’entendant aucune réaction de footballeurs millionnaires au sujet des 98 policiers blessés» lors du rassemblement.

«On peut aussi être particulièrement blessé à ce que représente notre pays, le drapeau français lorsqu’on voit une commissaire de police qui doit désormais porter une attelle en fer à la place de son bras parce qu’elle a pris un pavé alors qu’elle essayait de secourir des personnes, qu’un major de 50 ans a été roué de coups à terre et que, plutôt que de lui porter secours, on prend son téléphone et on filme.

«Quand j’étais petit, on me disait qu’il fallait aider les policiers. Je regrette parfois la dérive d’une partie de la société», a résumé le ministre.

Tabassage de Michel Zecler

Le producteur de musique Michel Zecler a été roué de coups par trois policiers dans l’entrée de son studio du XVIIe arrondissement de Paris samedi 21 novembre. Un quatrième fonctionnaire a été arrêté, soupçonné d’avoir jeté une grenade lacrymogène dans le studio.

Deux agents ont été finalement écroués et deux placés sous contrôle judiciaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала