Une femme de 28 ans devient mère grâce à un embryon âgé de 27 ans

Aux États-Unis, une enfant est née grâce à un embryon prélevé en 1992. D’après le Centre national de dons d’embryons de Knoxville (Tennessee), il s’agit de celui resté congelé le plus longtemps avant de finir par une naissance.

L’embryon a été congelé en octobre 1992 et est resté conservé jusqu’au mois de février dernier, lorsqu’une famille du Tennessee a décidé d’avoir un second enfant, rapporte CNN.

Molly, une petite fille, est née fin octobre, près de 27 ans après la congélation de son embryon.

Record battu?

Le Centre national de dons d’embryons de Knoxville (Tennessee), d’où il provient, indique qu’il est celui resté congelé le plus longtemps avant d’aboutir à une naissance.

Le record précédent appartenait au premier enfant de cette même famille, Emma. En 2017, elle était née d’un embryon resté congelé pendant 24 ans.

«Une petite étincelle de joie pour 2020»

Le couple a expliqué à CNN que leur lutte contre l’infertilité durait depuis longtemps. 

«Avec Emma nous étions tellement émus d’avoir un bébé», a raconté la mère, âgée de 28 ans. «Nous le sommes tout autant pour Molly. Elle a été une petite étincelle de joie pour 2020.»

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала