Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés

S'abonnerTelegram
Un ouvrage de raccordement de la ligne 15 du Grand Paris Express va pousser 25 habitants de Rosny-sous-Bois, en Seine–Saint-Denis, à déménager, rapporte Le Parisien. Ils ont été informés de leur expropriation par courrier en juillet dernier. La Société du Grand Paris demande des négociations à l’amiable.

En juillet dernier, 25 propriétaires de Rosny-sous-Bois ont reçu une lettre les informant de la future destruction de leur propriété en raison de la jonction de la ligne 15 Est du Grand Paris Express, relate Le Parisien.

La lettre leur fait part du besoin de la Société du Grand Paris (SGP), chargée de ce futur métro automatique, «d’acquérir les emprises nécessaires à la réalisation de l’ouvrage d’entonnement» et précise qu’elle espère «engager des négociations amiables».

Métro de Paris - Sputnik Afrique
Alors que le monde se prépare à la 5G, le métro de Paris passe à la 4G avec quatre ans de retard

Jean-François Boullet, concerné par cette procédure, a lancé une pétition auprès de ses voisins pour bloquer les travaux. Il souhaite «revenir au projet initial», lequel ne concernerait plus son logement, mais entraînerait la démolition d’une école élémentaire. Après une étude menée sans la concertation des habitants, le raccordement a été déplacé vers ce quartier principalement occupé par des personnes âgées.

Le maire ignorait la situation

Le maire de la commune, Jean-Paul Fauconnet, a assuré auprès du quotidien qu’il n’était pas au courant de la situation avant que les riverains ne l’en informent. Une rencontre aurait eu lieu sur ce projet en juillet 2019, menant à sa validation par la ville sous le mandat de son prédécesseur Claude Capillon.

Aucune procédure d’expropriation n’a encore été engagée, précise le journal. Une réunion d’information est prévue en janvier avec les 25 propriétaires concernés. SGP planifie la mise en service de ces 200 kilomètres de nouvelles lignes entre 2024 et 2030, sachant que les travaux ont déjà pris de «trois à huit mois de retard» à cause du confinement.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала