Saint-Nicolas exempté de quarantaine et de couvre-feu en Belgique

© AP Photo / Geert Vanden WijngaertSaint-Nicolas en Belgique, photo d'archives
Saint-Nicolas en Belgique, photo d'archives  - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Dans une lettre adressée à Saint-Nicolas, qui s’occupe de la distribution des cadeaux à tous les «enfants sages» dans la nuit du 5 au 6 décembre, les ministres belges de la Santé et de l’Intérieur ont annoncé son exemption du régime de quarantaine et de couvre-feu, en vigueur en Belgique à cause de la deuxième vague de Covid-19.

Deux arrêts royaux, un qui «apparaîtra sous peu» et l’autre «encore en préparation» vont permettre à Saint-Nicolas de braver la quarantaine et le couvre-feu instaurés en Belgique, font savoir le ministre belge de la Santé Frank Vandenbroucke et la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden dans une lettre relayée par Sudpresse le 12 novembre.

Comme l’Espagne, d'où Saint-Nicolas va venir en Belgique, se trouve «en code rouge», à son arrivée il devra rester quelques jours en quarantaine. Pourtant, un arrêté royal spécial permettra au personnage d’échapper à la règle générale et de ne pas y être soumis.

«Toutefois, comme nous savons que vous n’avez pas de temps à perdre, et que vous avez besoin de chaque heure pour préparer les cadeaux pour chaque enfant, nous avons décidé de prévoir, pour vous et le Père fouettard, une exception», expliquent-ils.

Précisant que dans la nuit du 5 au 6 décembre, quand Saint-Nicolas apporte des cadeaux aux enfants, le couvre-feu sera encore en vigueur en Belgique, les ministres disent savoir que, dans de telles conditions, il lui serait impossible de réaliser son travail.

«De plus, vous devez aussi aller chercher toutes les lettres et tous les dessins dans les chaussures les prochaines semaines. Or, vous ne voulez pas décevoir les enfants. Et nous non plus. Dès lors, la base légale pour ce deuxième arrêté royal a directement été entérinée et vous recevrez, vous et le Père fouettard, une exception pour le couvre-feu», est-il indiqué.

«Chaque enfant est un héros»

Les ministres soulignent par ailleurs qu’en cette année marquée par la pandémie de Covid-19, chaque enfant a été «particulièrement courageux», et, donc, «bien sage».

«Chaque enfant est un héros, et pour une fois, vous n’avez pas besoin de vérifier dans votre grand cahier qui a été sage», concluent-ils.

Deuxième confinement en Belgique

Face à la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, le 30 octobre le Premier ministre belge Alexander De Croo a annoncé la mise en place d’un nouveau confinement, «plus sévère» que celui du printemps. Les nouvelles dispositions sanitaires sont entrées en vigueur le 2 novembre et dureront jusqu’au 13 décembre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала