Haut-Karabakh - Sputnik Afrique

En continu. La France et les USA n'ont pas participé à la conclusion de l’accord sur le Haut-Karabakh, dit le Kremlin

S'abonnerTelegram
Quelques heures après que l'Azerbaïdjan a abattu par erreur un hélicoptère militaire russe au-dessus de l'Arménie, Erevan a annoncé avoir signé un accord «douloureux» pour mettre fin aux combats au Karabakh.

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a déclaré avoir signé un accord avec les dirigeants russe et azerbaïdjanais visant à mettre fin aux hostilités dans le Haut-Karabakh.

«J'ai signé une déclaration avec les Présidents russe et azerbaïdjanais pour mettre fin à la guerre dans le Haut-Karabakh à partir d’une heure du matin [22h heure de Paris, ndlr]. Le texte de la déclaration, qui a déjà été publiée, est profondément douloureux pour moi et pour le peuple [arménien, ndlr]», a écrit M.Pachinian sur son compte Facebook.

Le Premier ministre arménien a indiqué qu’il avait pris cette décision à la suite d'une «analyse en profondeur de la situation militaire» dans la région, en référence aux avancées azerbaïdjanaises des six dernières semaines. Il a ajouté qu'il s'adresserait prochainnement à la nation.

Un hélicoptère russe abattu par l'Azerbaïdjan

Cette déclaration intervient quelques heures après qu'un hélicoptère russe Mi-24 a été abattu en Arménie, non loin de la frontière avec l'Azerbaïdjan. Deux membres d'équipage ont été tués et le troisième blessé. Bakou a reconnu que ses forces armées ont ouvert le feu par erreur, craignant des «provocations de la partie arménienne» en plein conflit dans le Haut-Karabakh. Il a présenté ses excuses à la Russie, évoquant «un incident tragique qui relève de l'accident».

Moments forts
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
12:00 10.11.2020
11:50 10.11.2020
11:37 10.11.2020

«La question du déploiement de soldats de la paix turcs dans le Haut-Karabakh n'a pas été discutée, le texte publié ne dit rien à ce sujet. Ceci, ainsi que les informations sur le passage de certains villages dans la région de Tavouch à l'Azerbaïdjan, sont fausses et ne correspondent pas à la réalité», a écrit sur Facebook la porte-parole du Premier ministre arménien.

11:24 10.11.2020

Ankara envisage de continuer à soutenir Bakou sur le respect des termes de l'accord de cessez-le-feu et la restitution des terres dans le Haut-Karabakh, a déclaré le ministre turc de la Défense.

11:11 10.11.2020
Décollage d'un Il-76 avec les soldats de la paix russes vers le Haut-Karabakh - Sputnik Afrique
Vidéo du déploiement des soldats de la paix russes dans le Haut-Karabakh
11:07 10.11.2020

L’accord trilatéral sur le Haut-Karabakh ne précise pas le statut de cette région. Il faut le déterminer en prenant en considération des actes internationaux et des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu, a détaillé Dmitri Peskov.

10:55 10.11.2020
10:37 10.11.2020

«C'est une déclaration trilatérale», a indiqué Dmitri Peskov en répondant à la question de savoir si les États-Unis et la France avaient pris part à la conclusion de l'accord.

10:33 10.11.2020

«Ce qui se passe dans le Haut-Karabakh est en effet une grande tragédie. C'est avec une énorme satisfaction que je voudrais souligner le compromis atteint et les arrangements conclus pour mettre fin au bain de sang. J'espère que toutes les mesures que nous avons prises récemment conduiront à l'établissement d'une paix à long terme au profit des peuples d'Azerbaïdjan et d’Arménie», a déclaré le Président russe.

10:28 10.11.2020
10:22 10.11.2020
10:20 10.11.2020
09:56 10.11.2020

D’après un correspondant de Sputnik présent sur place, les manifestants protestant contre l'accord se sont réunis devant le bâtiment du parlement à Erevan. Les forces de l’ordre ont mis en place un cordon.

09:44 10.11.2020
09:37 10.11.2020
09:29 10.11.2020
09:17 10.11.2020

Sergueï Lavrov et Mevlut Cavusoglu ont discuté de la situation au Haut-Karabakh par téléphone, a fait savoir à Sputnik une source au sein du ministère turc des Affaires étrangères.

La diplomatie russe a confirmé cette conversation téléphonique.

09:06 10.11.2020

«Le Haut-Karabakh est libéré. Le Haut-Karabakh c’est l'Azerbaïdjan. Après cela, la Turquie sera aux côtés de l'Azerbaïdjan à la fois sur le champ de bataille ainsi qu’à la table des négociations», a-t-il écrit sur Twitter.

09:01 10.11.2020

«Les hostilités dans le Haut-Karabakh n'ont pas complètement cessé, elles se poursuivent et nous espérons qu'elles s’arrêteront», a déclaré le Premier ministre arménien dans un message vidéo à ses concitoyens.

08:29 10.11.2020

«L'armée a dit qu’il faut s'arrêter. Parce que nous avons des problèmes, mais aucune perspective pour les résoudre, ou bien les ressources ont été épuisées», a déclaré M.Pachinian cité par Sputnik Armenia.

08:21 10.11.2020

Les manifestants se sont adressés aux députés du bloc de M.Pachinian en leur demandant de venir au parlement avant midi et d’entamer le processus de dératification de l’accord de manière civilisée, rapporte Sputnik Armenia.

08:03 10.11.2020

«Un dixième avion Il-76 de l’aviation de transport militaire avec des soldats de la paix russes à son bord a décollé de l'aérodrome d'Oulianovsk-Vostochny», indique le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

07:57 10.11.2020
07:53 10.11.2020
07:29 10.11.2020
07:18 10.11.2020

«Un ordinateur, une montre, des parfums, un permis de conduire et d'autres objets ont été volés dans la résidence du Premier ministre. Tout cela est, bien évidemment, "au nom de la patrie"», a écrit M.Pachinian
sur Facebook.

07:11 10.11.2020
06:54 10.11.2020

Le Président arménien Armen Sarkissian affirme avoir appris la nouvelle de l'accord sur la fin des hostilités au Haut-Karabakh signé par l'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Russie par la presse et qu'il n'avait participé à aucune discussion.

En outre, M.Sarkissian a souligné que, compte tenu des préoccupations de la population, il lancerait immédiatement des consultations politiques.

06:36 10.11.2020

Le ministère de la Défense et l'état-major arméniens ont déclaré que la guerre dans le Haut-Karabakh «n’était pas complètement terminée», mais qu’ils allaient respecter les décisions des dirigeants du pays.

Ils ont également appelé à éviter les troubles dans le pays.

«Nous vous demandons d’éviter les actions qui peuvent saper les fondements de l'État et, en tirant les enseignements de toutes les erreurs possibles, de créer une armée incomparablement plus forte et plus efficace, digne d'un peuple héroïque», ont indiqué le ministère de la Défense et l'état-major arméniens dans leur déclaration conjointe.

06:15 10.11.2020

Dans une déclaration conjointe, le ministère de la Défense et l'état-major arméniens ont annoncé qu’il était nécessaire d’arrêter le bain de sang dans le Haut-Karabakh.

04:07 10.11.2020

Le parti d'opposition Arménie prospère collecte des signatures pour convoquer une session extraordinaire du parlement et annuler la participation d'Erevan aux nouveaux accords sur le Haut-Karabakh, a déclaré la députée Ivetta Tonoïan à Sputnik.

03:44 10.11.2020

«Je demande à tous ceux qui n'ont rien à voir avec les auteurs de pogroms de rentrer chez eux. Tous ceux qui me croient et nous croient, je vous demande de vous préparer au combat. Ne doutez pas une seconde que nous n'avons rien fait de malhonnête, je n'ai pas fait de marché et agi pour avoir des réponses à toutes les questions et être net devant la patrie et le peuple », a écrit Pachinian sur Facebook. 

Il a par ailleurs invité ses supporters à organiser une manifestation.

03:01 10.11.2020
02:42 10.11.2020

Les premiers détachements de soldats de la paix russes sont arrivés à l’aérodrome d’Oulianovsk, à 700 km au sud-est de Moscou, en vue de leur prochain décollage pour le Haut-Karabakh. Ils partiront à bord d’avions Il-76.

02:04 10.11.2020

Alors que des centaines de manifestants ont pénétré dans le siège du gouvernement arménien, brisant des vitres et saccageant des bureaux, Nikol Pachinian a promis d’engager des poursuites contre les fauteurs de troubles.

01:43 10.11.2020

«La décision [de signer] a été prise après l’analyse de la situation militaire et considérant les avis des personnes les mieux renseignées sur la situation militaire», a indiqué le Premier ministre arménien. Avant de poursuivre: «Nous devons comprendre que notre armée combattait les terroristes, la deuxième armée de l’Otan et l’armée azerbaïdjanaise».

01:32 10.11.2020

«Il n’a pas eu d’autre choix que de signer les accords. Je ne peux pas dire maintenant pourquoi cela s’est passé ainsi pour ne pas mettre en danger la vie de nombreuses personnes», a indiqué Nikol Pachinian s’adressant à la nation en direct sur Facebook.

01:18 10.11.2020

Des manifestants à Erevan ont roué de coups le président de l’Assemblée nationale arménienne Ararat Mirzoyan, rapporte Sputnik Armenia.

Mirzoyan se trouvait dans sa voiture lorsque les manifestants l'ont abordé, sorti du véhicule et l'ont battu. Il a été hospitalisé.

Ivetta Tonoïan, membre de l'Assemblée nationale pour le parti Arménie prospère, qui participait à la manifestation d'Erevan, a de son côté déclaré que l'opposition appelait Pachinian à démissionner.

Tonoïan a qualifié la signature du nouvel accord de cessez-le-feu de «page la plus honteuse de notre histoire».

01:03 10.11.2020

Dans une conversation téléphonique avec Vladimir Poutine, Ilham Aliev a promis que les responsables du crash de l’hélicoptère russe abattu lundi par erreur par l’Azerbaïdjan seraient punis. Il a exprimé ses condoléances à la famille et aux proches des militaires tués et a souhaité un prompt rétablissement au pilote blessé.

00:53 10.11.2020
00:33 10.11.2020

Le ministère russe de la Défense a annoncé que 1.960 militaires étaient en train de se déployer pour veiller au respect du cessez-le-feu. Ils sont aéroportés à bord d'Il-76.

Selon Ilham Aliev, les militaires russes resteront dans la région pendant 5 ans, un délai qui après son expiration peut être renouvelé automatiquement si aucune des parties ne s'y oppose.

00:28 10.11.2020

Des milliers de manifestants se sont rassemblés aux abords du siège du gouvernement arménien dès l'annonce de l'accord. Des centaines d'entre eux ont pénétré dans les locaux, brisant des vitres et saccageant des bureaux.

00:20 10.11.2020
00:14 10.11.2020

Ilham Aliev a déclaré que d'ici le 20 novembre, le district d'Agdam de la république autoproclamée du Haut-Karabakh devrait repasser sous le contrôle de l'Azerbaïdjan.

«Le district d'Agdam et les territoires détenus par la partie arménienne dans la région de Gazakh de la République d'Azerbaïdjan seront rendus à la partie azerbaïdjanaise d'ici le 20 novembre 2020», a indiqué M.Aliev.

Il a déclaré que l'Arménie devait par ailleurs rendre à l’Azerbaïdjan le district de Kalbajar avant le 15 novembre et le district de Lachin avant le 1er décembre.

L'accord prévoit par ailleurs le maintien d'un corridor terrestre reliant les territoires encore sous contrôle séparatiste et l'Arménie.

00:04 10.11.2020

Ilham Aliev a salué un «accord historique» indiquant qu’il «mettait un point» dans le règlement du conflit. Il s'est dit convaincu que le document amènerait à un paix durable, ajoutant qu'il répondait à la fois aux intérêts des peuples azerbaïdjanais et arménien.

00:02 10.11.2020
00:02 10.11.2020
23:53 09.11.2020

- les combats doivent cesser à minuit heure de Moscou (22h00 heure de Paris) 

- des soldats de la paix russes seront déployés le long des lignes de combat et dans le corridor séparant le Haut-Karabakh et l'Arménie

- un échange de prisonniers prévu entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan 

L'annonce d'un accord de fin des hostilités intervient alors que les forces azerbaïdjanaises annonçaient avoir pris dimanche Choucha, ville stratégique à 15 kilomètres de la «capitale" Stepanakert» et située sur l'artère vitale reliant la république autoproclamée à son parrain arménien.

La chute de cette localité était considérée comme un tournant de la guerre. Lundi, l'Arménie disait que les combats s'y poursuivaient.

Vladimir Poutine  - Sputnik Afrique
Poutine détaille les modalités de l'accord sur la fin des hostilités au Haut-Karabakh
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала