Le terroriste de Nice a envoyé une photo à sa famille avant l’attentat

S'abonnerTelegram
La famille de l’assaillant de la basilique de Nice a raconté à la chaîne Al-Arabiya qu’il l’avait contactée la veille de l’attentat. Son frère a dit qu’il lui avait même envoyé une photo prise devant le lieu de culte. 

Brahim A., le Tunisien âgé de 21 ans qui a commis le 29 octobre l’attentat à la basilique Notre-Dame de Nice en tuant trois personnes, a contacté sa famille la veille, rapporte la chaîne Al-Arabiya. 

Sa mère a dit qu’il l'avait appelée à son arrivée en France, mais qu’elle n'était pas au courant de ce qu'il planifiait. 

«Il m’a envoyé une photo de lui devant elle [la basilique, ndlr]», a raconté au média le frère du terroriste.

En outre, il a ajouté que Brahim A. avait également dit qu’il allait passer la nuit près du lieu de culte. 

Selon le média, un voisin de la famille a noté qu’il ne présentait aucun signes de basculement vers l'extrémisme ou le terrorisme.

D’après une source proche du dossier citée par l’AFP, il est arrivé en Europe fin septembre et a été mis en quarantaine en Italie. Visé par une obligation de quitter le pays car il n’était pas demandeur d’asile, il a rejoint la France début octobre. 

La Tunisie a ouvert une enquête sur le terroriste, a déclaré le substitut du procureur de la République, Mohsen Dali.

Attaque au couteau à Nice

Le 29 octobre, une attaque au couteau a eu lieu à la basilique Notre-Dame de Nice en faisant trois morts.

L’auteur de l’attentat a été grièvement blessé par balles et conduit à l’hôpital. 

Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, il «n’a cessé de crier "Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

Dans la soirée, les forces de l’ordre ont interpellé un homme de 47 ans, soupçonné d’avoir été en contact avec lui la veille.  

Le parquet national antiterroriste a été saisi.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала