Un curé de Nice dit avoir été prévenu d’éventuelles attaques 

© Sputnik . Nathalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosNice
Nice - Sputnik Afrique
Après l’attentat de Nice, un curé de la ville a déclaré à BFM TV que ces derniers jours il y avait des menaces d’éventuelles attaques à l’approche de la Toussaint. 

Le curé de Nice Gil Florini a déclaré dans une interview à BFM TV qu’«on était prévenu depuis deux-trois jours d’éventuelles attaques à l’approche de la Toussaint». 

«On était prévenu effectivement depuis deux-trois jours qu’il risquait d’y avoir quelques attaques supplémentaires avec l’approche de la Toussaint», a-t-il dit.

«On était un peu sur nos gardes, mais on ne pensait pas que ça allait arriver de cette façon-là», a déploré M.Florini.

Attaque sanglante à Notre-Dame de Nice

Ce 29 octobre, une attaque au couteau s’est produite à la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont été tuées.

L’assaillant a été grièvement blessé par balles et conduit à l’hôpital. 

Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, «l'auteur n’a cessé de crier "Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi.

Le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM) Mohammed Moussaoui a appelé les musulmans de France à annuler les festivités de la fête du Mawlid (laquelle commémore la naissance de Mahomet) en solidarité avec les victimes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала