Gabriel Attal prévoit des «restrictions supplémentaires» face à l’aggravation de la situation épidémique

© AFP 2022 LUDOVIC MARINGabriel Attal
Gabriel Attal - Sputnik Afrique
Alors que la France est «dans une deuxième vague forte» de l'épidémie, selon Jean Castex, le porte-parole du gouvernement a évoqué le 12 octobre sur RTL la possibilité de «mesures supplémentaires», refusant cependant de «faire les annonces».

Invité lundi 12 octobre sur RTL, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal n’a pas exclu de «mesures supplémentaires» face à l’aggravation de la situation épidémique dans les villes les plus touchées.

«Oui, à un moment donné, il faudra prendre des mesures supplémentaires si la circulation que nous constatons ces derniers jours encore se confirme et s'accélère encore», prévient-il, notant que «le taux d’incidence du virus a augmenté en 15 jours de 50%».

Un nouveau tour de vis envisagé

Interrogé sur une éventuelle fermeture des commerces, bars et lieux publics, il a réitéré la possibilité d’introduire «des restrictions supplémentaires», refusant néanmoins de «faire les annonces» car «ce n'est d'ailleurs pas [son] rôle».

Selon Gabriel Attal, ce qui «guide» les décisions de l’exécutif «c'est de protéger la santé des Français, de faire en sorte que l'on ne mette pas les Français dans une situation de risque comme celle que l'on a vécue avant le confinement».

Pas de limitation des déplacements pour la Toussaint

Une limitation des déplacements à l’occasion des vacances de la Toussaint n’est pas prévue, indique le porte-parole. «Il n’est pas prévu que ça change d’ici la semaine prochaine», assure le porte-parole en référence au discours d'Emmanuel Macron attendu mercredi 14 octobre.

Le gouvernement espère toujours freiner la circulation du virus par le biais des gestes barrières et de la limitation des interactions sociales.

«On appelle à limiter le nombre de contacts qu’on a en dehors des contacts essentiels, c’est-à-dire ce qu’on a dans le cadre de son travail ou dans le cadre de sa famille», insiste Gabriel Attal qui ajoute: «Ce n’est pas le moment de voir du monde dans un endroit confiné, sans masque».

Situation en France

Le 12 octobre, la France a recensé 8.505 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures. Au total, 776.097 cas confirmés d'infection par le coronavirus ont été dénombrés le 13 octobre dans le pays depuis le début de l'épidémie, selon l’université Johns-Hopkins.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала