Téhéran propose à Bakou et Erevan un plan détaillé pour mettre fin à la guerre au Haut-Karabakh

© Sputnik . Ministère arménien de la Défense / Accéder à la base multimédiaUn lance-roquettes multiple TOS-1A Solntsepek azerbaïdjanais au Haut-Karabakh
Un lance-roquettes multiple TOS-1A Solntsepek azerbaïdjanais au Haut-Karabakh - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le ministère iranien des Affaires étrangères a levé le voile sur une proposition de paix pour résoudre le conflit au Haut-Karabakh qui oppose depuis quelques jours les forces armées arméniennes et azerbaïdjanaises, a fait savoir son porte-parole lors d’une conférence de presse, selon Nour News.

Lors d’un point presse lundi 5 octobre, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a annoncé que son pays avait préparé un plan de paix détaillé pour aider à la résolution du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, a rapporté le site d’information iranien Nour News.

«L'Iran a préparé un plan détaillé pour résoudre le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et est prêt à en discuter avec les deux parties», a affirmé le diplomate, exprimant «son espoir que les deux pays amorcent sans tarder un cessez-le-feu».

Quid des affrontements à la frontière avec l’Iran?

Tout en soulignant que Téhéran se tenait à égale distance des deux parties en conflit, M.Khatibzadeh a appelé «l'Azerbaïdjan et l'Arménie à respecter les droits des civils et à leur épargner les malheurs de la guerre».

Запуск иранской ракеты дальнего радиуса действия S-200 - Sputnik Afrique
L’Iran parmi «les cinq premières puissances mondiales» aérospatiales, affirme le président du Parlement iranien
Ces deux pays devraient «se rendre compte que l'Iran ne tolérera en aucun cas des affrontements armés à ses frontières», a-t-il mis en garde, soutenant que Téhéran avait «suggéré à ses amis dans les deux pays à faire très attention à ça».

Saeed Khatibzadeh a informé que Téhéran était en contact avec les hautes autorités arméniennes et azerbaïdjanaises et d’autres pays acteurs dans la région.

«Nous espérons mettre fin à cette guerre au plus vite et aider l’Azerbaïdjan à préserver sa souveraineté sur ses terres, afin que les négociations puissent démarrer après le retrait complet de toutes les forces armées», a conclu M.Khatibzadeh.

Samedi 3 octobre, les autorités iraniennes avaient annoncé la chute pour la seconde fois de quatre roquettes à l’intérieur du territoire national, limitrophe avec les zones de combat au Haut-Karabakh.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала