Le monde vit toujours dans l’ombre d’une catastrophe nucléaire, selon Antonio Guterres

S'abonnerTelegram
Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a mis en garde contre le risque d’une guerre nucléaire mondiale alors que certains pays considèrent les armes nucléaires comme un moyen incontournable de garantir leur sécurité nationale.

Le monde vit toujours dans l'ombre d'une catastrophe nucléaire et le processus d’élimination complète des armes nucléaires stagne, a déclaré vendredi 2 octobre le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, lors d'une réunion de l'Assemblée générale consacrée à l'élimination des armes nucléaires.

«Soixante-quinze ans après la fondation de l'Onu et les horribles bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, le monde continue de vivre à l'ombre d'une catastrophe nucléaire», a indiqué M.Guterres.

La Maison-Blanche à Washington - Sputnik Afrique
Y a-t-il des chances pour que les USA retirent leurs armes nucléaires d’Europe?
Certains États estiment que les armes nucléaires sont vitales pour leur sécurité nationale et leur survie, a-t-il noté avant de souligner que l’élimination des armes nucléaires était essentielle à la préservation de la vie sur Terre.

«Malheureusement, on n’avance point vers l’élimination totale des armes nucléaires et risque même de reculer», a affirmé le secrétaire général.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала