Bakou affirme que l’armée arménienne a recours à un système de missiles au Haut-Karabakh

© Sputnik . Dmitri PissarenkoDans le Haut-Karabakh, le 29 septembre 2020
Dans le Haut-Karabakh, le 29 septembre 2020 - Sputnik Afrique
Alors que de violents combats continuent de faire rage dans la zone de conflit au Haut-Karabakh, l’Azerbaïdjan a affirmé que les forces armées arméniennes avaient employé un système de missiles.

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé ce 30 septembre que l’armée arménienne avait eu recours au système Totchka-U lors des combats sur la ligne de contact dans le Haut-Karabakh.

«Il y a quelque temps, les forces armées arméniennes ont employé un système de missiles tactiques Totchka-U. Vu le caractère obsolète et la mauvaise qualité du matériel militaire de l’ennemi, trois des missiles tirés n’ont pas explosé», a déclaré à Sputnik un représentant du ministère azerbaïdjanais.

Le 27 septembre, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré que l’armée arménienne avait effectué des tirs contre des localités situées sur la ligne de contact au Haut-Karabakh ayant fait des victimes parmi les civils et les militaires.

Déclarations de l’Arménie

Selon le ministère arménien de la Défense, le Haut-Karabakh «a été soumis à des attaques aériennes et balistiques».

Erevan a affirmé que Bakou avait «lancé une offensive» en direction du Haut-Karabakh.

Haut-Karabakh - Sputnik Afrique
Les militaires russes suivent de près la situation dans le Haut-Karabakh, selon le Kremlin
En outre, le ministère arménien de la Défense avait précédemment affirmé qu’un Soukhoï Su-25 de la force aérienne du pays avait été abattu le 29 septembre par un chasseur turc F-16 et que le pilote était mort.

Déclarations du Haut-Karabakh

La République autoproclamée du Haut-Karabakh a annoncé pour sa part que des tirs d’artillerie avaient pris pour cible plusieurs localités du Haut-Karabakh, y compris sa capitale, Stepanakert. Les autorités ont déclaré la loi martiale et la mobilisation.

Déclarations de la Turquie

Le ministère turc de la Défense nationale a démenti ce 30 septembre les déclarations selon lesquelles des avions et des drones turcs seraient employés dans les combats au Haut-Karabakh.

«Les affirmations sur l’utilisation d’avions et de drones turcs sont un mensonge. Ce n'est rien d’autre que de la propagande noire», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Toujours selon le ministère, «l'armée azerbaïdjanaise a prouvé ces quelques derniers jours au monde entier sa capacité à remporter la victoire par ses propres forces».

Appels à la retenue

L'Arménie et l’Azerbaïdjan ont décrété la loi martiale et annoncé la mobilisation, générale pour la première et partielle pour le second.

Plusieurs pays, notamment la Russie et la France, ont exhorté les parties à la retenue, tandis que la Turquie a annoncé qu’elle accorderait toute l’aide qui lui serait demandée par l’Azerbaïdjan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала