Scènes de film catastrophe: San Francisco complètement engloutie par des panaches de fumée oranges – images

© AP Photo / Eric RisbergSan Francisco plongée dans la fumée due aux incendies
San Francisco plongée dans la fumée due aux incendies
 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Plusieurs États américains sont ravagés depuis des semaines par des incendies sans précédents qui ont provoqué des morts et d’importants dégâts. Le feu a eu des répercussions spectaculaires, de nombreuses photos montrant la ville de San Francisco plongée dans une fumée épaisse rouge et orange, dignes d’un film catastrophe.

Des incendies d’une ampleur historique s’abattent depuis quelques semaines sur la côte ouest américaine, laissant penser aux utilisateurs de Twitter qu’ils vivent un film catastrophe ou qu’ils sont sur Mars.

En effet, des centaines de photos et vidéos prises dans la ville de San Francisco donnent cette impression: un ciel «apocalyptique» d’une couleur orangeâtre intense, les toitures des bâtiments enfoncées dans la fumée épaisse émise par le feu.

Renforcés par la sécheresse et des vents violents, les incendies ont déjà provoqué au moins six morts, dont un enfant d’un an, selon l’AFP. En Californie, plus d'une vingtaine d'incendies font rage et le feu a consumé cette année plus de 10.000 kilomètres carrés, un record depuis que ces données sont relevées, soit 1987.

Les foyers d'incendies s’étendent de l’État de Washington, frontalier du Canada, jusqu’à San Diego, dans le sud de la Californie.

​À San Francisco, de nombreuses routes étaient barrées par la police et les pompiers montraient des visages fatigués. Devant un paysage d'arbres calcinés, une maison complètement détruite n'avait plus que sa cheminée en briques encore debout et laissait apparaître la carcasse d'une machine à laver entièrement brûlée.

Parallèlement, l'État de l’Oregon a vu partir en fumée 120.000 hectares et au moins cinq localités ont été en grande partie détruites par des incendies «sans précédent dans l'histoire», selon le gouverneur, Kate Brown.

Quant au gouverneur de l'État de Washington, Jay Inslee, il a indiqué mardi que neuf incendies «importants» avaient brûlé plus de 133.000 hectares en 24 heures, plus du double de la superficie brûlée pour toute l'année 2019.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала