À Palavas-les-Flots, des rixes éclatent entre commerçants et «jeunes de la banlieue parisienne»

© AFP 2022 VALERY HACHEPolice nationale française
Police nationale française - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les commerçants de la station balnéaire héraultaise de Palavas-les-Flots ont organisé une opération «ville morte» après de nouveaux incidents avec des jeunes issus de la banlieue parisienne.

Palavas-les-Flots, petite commune située dans l’Hérault, est confrontée cet été à une vague de violence sans précédent, rapporte Midi Libre. Selon ses informations, des commerçants locaux en sont récemment venus aux mains avec des «jeunes de la banlieue parisienne» accusés de causer des troubles.

Le quotidien évoque une «ambiance explosive» dans la station balnéaire: selon divers témoins, plusieurs bagarres ont éclaté sur la rive gauche du Lez, rue Saint-Roch, vendredi 21 août.

​Opération «ville morte»

une bombe lacrymogène - Sputnik Afrique
Tirs de mortier, LBD, lacrymogènes et aucun interpellé: violences urbaines aux Mureaux
Malgré la venue sur place du maire, Christian Jeanjean, la police municipale a eu beaucoup de mal à rétablir le calme. En fin d’après-midi, tous les commerçants ont baissé le rideau et manifesté une nouvelle fois dans les rues et devant le commissariat pour dénoncer l’«abandon» des pouvoirs publics. Le soir, les mêmes commerçants ont organisé une opération «ville morte».

Depuis juin, la station palavasienne est le théâtre de graves incidents et de «run» sur le front de mer, le long de l’avenue du Saint-Maurice, rappelle Midi Libre. Un jeune de 13 ans avait également été poignardé au Luna Park.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала