Pas de poison dans le sang de Navalny selon les médecins

© AP Photo / Pavel GolovkinAlexeï Navalny
Alexeï Navalny - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Aucun poison n’a été détecté dans le sang ou l’urine de l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à Omsk (Sibérie), selon le médecin en chef de l’hôpital.

Aucun poison ni trace de poison n’a été détecté dans le sang ou l’urine de l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à Omsk (Sibérie) après avoir fait un malaise à bord d’un avion, a déclaré le 21 août le médecin en chef de l’hôpital Anatoli Kalinitchenko.

Les analyses continuent cependant tant à Omsk qu’à Moscou, selon lui.

«Nous envisageons pour l’instant différentes possibilités d’empoisonnement. À l’heure actuelle, aucune des études réalisées n’a détecté de poison dans le sang ou l’urine ni de trace de poison. C’est pourquoi le diagnostic "empoisonnement" reste quelque part dans notre tête mais nous ne considérons pas qu’il a subi un empoisonnement», a dit le spécialiste.

Ses partisans s'en tiennent à l'empoisonnement

De son côté, Ivan Jdanov, le directeur du Fonds de lutte contre la corruption (FBK), organisation à but non lucratif fondée par Alexeï Navalny, a déclaré que selon un agent de la police des transports, une substance dangereuse avait été détectée dans l’organisme de l’opposant, laquelle présente également un danger pour son entourage.

Alexeï Navalny - Sputnik Afrique
Les raisons probables du malaise d’Alexeï Navalny révélées
Ses sources ne connaissent pas la substance, selon le militant. La police des transports et les médecins n’ont pas encore confirmé cette information.

Le malaise

L’avion transportant M.Navalny, parti de Tomsk pour Moscou, s’est posé en urgence à Omsk le 20 août après que l’intéressé a fait un malaise. Il a été hospitalisé dans un état grave. La porte-parole du FBK a affirmé qu’il avait été «empoisonné». 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала