Plusieurs gisements de gaz découverts en mer Noire par un navire turc, selon Habertürk

© AP PhotoLe navire de forage turc Fatih (archive photo)
Le navire de forage turc Fatih (archive photo) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le navire turc Fatih a découvert plusieurs gisements gaziers dans les eaux territoriales turques en mer Noire, non loin de la frontière avec la Roumanie et la Bulgarie, a annoncé la chaîne de télévision Habertürk.

La Turquie a trouvé des gisements de gaz de bonne qualité en mer Noire, dans ses eaux territoriales, a annoncé la chaîne de télévision Habertürk.

Selon les premières informations, les gisements repérés par le navire de forage Fatih se trouveraient dans le secteur Danube-1, à proximité des frontières roumaine et bulgare.

Un autre gisement gazier a été découvert près de la ville de Kirklareli, affirme la chaîne.

Pour l’instant, les autorités turques n’ont pas confirmé ces informations. Mais le Président Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’«une nouvelle époque» commençait pour la Turquie et a promis «une très bonne nouvelle pour le pays».

Travaux de forage turcs en mers Noire et Méditerranée

Le 20 juillet, le ministre turc de l'Énergie et des Ressources naturelles a annoncé que le navire de forage turc Fatih avait commencé le forage exploratoire des gisements d'hydrocarbures situés en mer Noire. Auparavant, ce navire avait mené des opérations d'exploration et de forage en Méditerranée orientale, y compris au large de Chypre.

 Recep Tayyip Erdogan (archive photo) - Sputnik Afrique
Erdogan: la Turquie poursuivra ses explorations géologiques en Méditerranée malgré les menaces de sanctions
Le 22 juillet, la Turquie a annoncé «publiquement» le déploiement de son vaisseau Oruç Reis en Méditerranée orientale à compter du 21 juillet dans le cadre de ses activités d’exploration d’hydrocarbures en cours, selon un communiqué du ministère turc des Affaires étrangères. Le même jour, la marine grecque a été mise en état d'alerte après que la Turquie a dépêché des navires militaires à proximité de la plus orientale des îles grecques, Kastellorizo.

Les forages turcs au large de Chypre sont critiqués par la plupart des pays de la région et l'Union européenne qui qualifient ces activités d’«illégales», tandis qu’Emmanuel Macron a dénoncé la «violation» des souverainetés grecque et chypriote par la Turquie dans le secteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала