Des élus s’indignent de l’autorisation spéciale du Puy du Fou pour accueillir 9.000 personnes

© AFP 2022 FRANK PERRYLes Vikings, un spectacle historique du Grand Parc du Puy-du-Fou
Les Vikings, un spectacle historique du Grand Parc du Puy-du-Fou - Sputnik Afrique
Des élus ont fait part de leur mécontentement après l’annonce de la dérogation spéciale accordée au Puy du Fou pour accueillir 9.000 personnes, soit près du double autorisé sur le reste du pays. L’eurodéputée Aurore Lalucq s’est exprimée davantage à ce sujet sur BFM TV.

Ce samedi 15 août, le spectacle nocturne de la Cinéscénie, au Puy du Fou, pourra exceptionnellement accueillir 9.000 personnes au lieu des 5.000 autorisées partout ailleurs en France. Le parc bénéficie en effet d’une dérogation spéciale de la préfecture de Vendée. Plusieurs personnalités politiques ont critiqué cette décision.

Interrogée par BFM TV, l’eurodéputée du groupe Place publique Aurore Lalucq a évoqué un «non-sens absolu» et une décision «totalement irresponsable». «C'est incompréhensible du point de vue sanitaire et sur le plan politique, je trouve que c'est un message détestable», a-t-elle commenté.

 L'armure et les armes d'un chevalier. Image d'illustration - Sputnik Afrique
Philippe de Villiers: «l’État préfère les animaux exotiques aux Gaulois réfractaires» - exclusif

Elle a ensuite évoqué la relation entre le fondateur du parc, Philippe de Villiers, et Emmanuel Macron. «On a vraiment l'impression qu'il s'agit d'un passe-droit», a-t-elle ajouté. Un fait que dénonce aussi Julien Bayou, secrétaire national d’EELV: «Il y a les incitations générales à la distanciation physique… et il y a les dérogations pour les amis du Président».

La décision a également fait réagir David Belliard, adjoint d’Anne Hidalgo en charge de la transformation de l’espace public, des transports et des mobilités. «Notre santé vaut bien plus qu'un passe-droit pour l'ami du Président!», a-t-il écrit sur Twitter.

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, s’est contenté de commenter «La grande confusion…», en partageant l’annonce de cette autorisation spéciale. Le sénateur socialiste Rachid Temal a quant à lui affirmé son «soutien à toute la filière culture et tourisme qui elle n’a pas le droit à ce type de dérogation».

Déjà un traitement spécial pour l’ouverture

Le Puy du Fou avait déjà pu ouvrir le 11 juin, alors que de nombreux parcs, jardins, salles de théâtre, de concert et de cinéma avaient dû rester fermés. Il avait alors accueilli jusqu’à 12.000 personnes pour son spectacle phare, avant d’être rappelé à l’ordre par la préfecture et de limiter à nouveau sa capacité à 5.000 spectateurs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала