Macron aurait été «furieux» contre Sarkozy pour une affaire de rachat de médias par Bolloré

© Sputnik . Kirill KallinikovNicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Comme l’a révélé à L'Opinion un proche du chef de l'État, la montée de Vivendi, le géant des médias et du divertissement contrôlé par l'homme d'affaires Vincent Bolloré et à laquelle Nicolas Sarkozy aurait œuvré en coulisses, a «rendu furieux» Emmanuel Macron. Et si l’ancien Président préparait le terrain pour 2022?

Pour ses vacances à Brégançon, Emmanuel Macron envisage de voir Nicolas Sarkozy. Pourtant, cette complicité en public connaît quelques tensions en privé, selon L’Opinion.

fort de Brégançon - Sputnik Afrique
Après Poutine en 2019, qui Macron pourrait-il recevoir à Brégançon cette année?
Comme l’a confié dans les colonnes du journal un proche du Président, une initiative de Nicolas Sarkozy au printemps dernier a été très peu appréciée par Emmanuel Macron. Il s’agit de la montée de Vivendi, le géant des médias et du divertissement contrôlé par Vincent Bolloré, à laquelle l’ex-Président français aurait œuvré en coulisses.  

«La perspective que l’industriel breton, qui contrôle déjà Canal+ et CNews, étende son empire à Europe 1, Paris Match et Le Journal du Dimanche à l’approche de 2022 a rendu furieux le chef de l’État», souligne le quotidien en se référant à sa source.

«Il faut prendre Sarkozy au sérieux» 

Selon cette source, l’idée que Nicolas Sarkozy prépare le terrain pour 2022 est suivie de très près par l'entourage de M.Macron compte tenu du fait qu’avec la sortie de son livre «Le temps des tempêtes» l'ancien Président a multiplié les apparitions dans les médias.

«Il faut prendre Sarkozy au sérieux», affirme ainsi le proche du chef de l'État dans les colonnes de L'Opinion. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала