L'OMS prévoit une pandémie «très longue»

© Sputnik . Alexeï Vitvitski / Accéder à la base multimédiaLogo de l'OMS
Logo de l'OMS - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Comité d'urgence de l’OMS réuni ce 1er août a confirmé que la pandémie de Covid-19 restait une situation d’urgence sanitaire d’envergure planétaire et a estimé que sa durée serait longue.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), réunie samedi 1er août à Genève, a prévenu que la pandémie de Covid-19 allait probablement être «très longue», rapporte l’AFP.

Des médecins traitant des patients atteints du Covid-19 (photo d'archives) - Sputnik Afrique
Un médecin-chef explique comment déterminer si une toux est due au Covid-19
Le Comité d'urgence de l'organisation, réuni depuis vendredi pour la 4e fois pour réévaluer la pandémie, «a souligné que sa durée allait certainement être très longue», a indiqué l'OMS dans un communiqué.

«L'OMS continue d'estimer que le risque que fait peser le Covid-19 est très élevé», ajoute le communiqué. «Le comité d'urgence» (composé de 18 membres et 12 conseillers) «a souligné l'importance d'une réponse qui doit être nationale, régionale et globale» face à la pandémie.

Le comité d'urgence a demandé à l'OMS de fournir à tous les pays des consignes pragmatiques sur la façon de répondre à la pandémie, «afin de réduire le risque que les réponses à l'épidémie ne s'affaiblissent, dans un contexte de pressions socio-économiques».

Le comité recommande également à l'OMS d'accélérer les recherches sur les points encore inconnus du virus, notamment son origine animale et ses éventuels moyens de propagation par voie animale.

Coronavirus (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Est-il possible de développer une immunité préexistante contre le Covid-19?
Il demande également que soient éclaircis des points comme «les modes de transmission [du virus], ses mutations potentielles, l'immunité et les corrélats de protection".

La réunion du comité, qui a duré six heures, s'est déroulée au siège de l'OMS à Genève, et certains participants l'ont suivie par visioconférence. Il est prévu qu'il se réunisse à nouveau dans trois mois.

«Cette pandémie est une crise sanitaire comme on n'en voit qu'une par siècle et ses effets se feront sentir pour les décennies à venir», avait déclaré vendredi le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

«De nombreuses questions scientifiques ont été résolues, nombreuses sont celles qui attendent encore de l'être», a-t-il ajouté. «La plupart des habitants de la planète peuvent être touchés, même ceux qui n'habitent pas dans des zones durement affectées».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала