«L’Occident va disparaître»: Michel Onfray prononce sa sombre prédiction et fournit des explications - vidéo

© AFP 2022 CHARLY TRIBALLEAUFrench philosopher Michel Onfray is pictured during the opening of the "Université Populaire de Caen" in the theater of Herouville-Saint-Clair, near Caen, northwestern france on October 15, 2010. AFP PHOTO/CHARLY TRIBALLEAU CHARLY TRIBALLEAU / AFP
French philosopher Michel Onfray is pictured during the opening of the Université Populaire de Caen in the theater of Herouville-Saint-Clair, near Caen, northwestern france on October 15, 2010. AFP PHOTO/CHARLY TRIBALLEAU
CHARLY TRIBALLEAU / AFP - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Invité de l’émission web Thinkerview, le philosophe Michel Onfray a décortiqué de nombreux sujets, dont le déclin occidental. «Nous allons disparaître, l’Occident va disparaître», estime-t-il, ajoutant que «la France en est à un stade de coma et de mort avancé».

Dans un entretien accordé le 17 juillet sur le plateau du think-tank et de la web TV Thinkerview et repéré par Valeurs actuelles, Michel Onfray a prédit la disparition de la civilisation européenne.

«Nous allons disparaître, l’Occident va disparaître. Il n’y a aucune raison pour qu’il puisse continuer à durer», martèle-t-il.

«Le christianisme ne fonctionne plus»

Pour le philosophe, la déchristianisation est l’un des vecteurs du déclin occidental.

«Le christianisme ne fonctionne plus chez les chrétiens: ils ne croient plus au purgatoire, à l’Enfer, à la parousie, à Satan, à l’eucharistie, à la virginité de Marie…», explique-t-il, ajoutant que «tout ce qui était dogmatique, tout ce qui supposait une foi a disparu».

Mais la déchristianisation n’est pas la seule raison du déclin de l’Occident. Selon le philosophe, l’appétence contemporaine pour la déconstruction serait à l’origine du phénomène.

A l'intérieur de la basilique Sainte-Sophie - Sputnik Afrique
La Russie inquiète des intentions turques pour Sainte-Sophie, «une menace» pour la «civilisation chrétienne»
«Nous sommes dans une civilisation de l’épuisement. Nous n’aimons que ce qui nous déteste, tout ce qui nous détruit est [perçu comme, ndlr] formidable», dit-il ajoutant qu’«il y a une passion pour la déconstruction. Il faut détruire la vérité, l’Histoire».

Combattre jusqu’au bout

M.Onfray affirme être déterminé à combattre la décadence jusqu’au bout. Toutefois, il ne croit pas «qu’on pourrait changer véritablement les choses».

«Mais il faut résister, tenir debout», face à «l’avachissement, à la génuflexion», proclame-t-il.

«Je pense que la France en est à un stade de coma et de mort avancé», ajoute le philosophe.

Michel Onfray souligne que l’état de «barbarie» observé actuellement serait en phase de «générer une autre civilisation», fruit d’une connivence inconsciente entre ceux qui prétendent«défaire l’ordre mondial», «idiots utiles du capitalisme», et les individus disposant d’une «richesse planétaire».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала