L’abbaye de Ligugé dans la Vienne touchée par un incendie, la piste volontaire privilégiée

S'abonnerTelegram
Un local indépendant de l’abbaye Saint-Martin de Ligugé a été incendié dans la nuit du 20 au 21 juillet. Un suspect, en état d’ébriété, a été interpellé et placé en garde à vue.

Un bâtiment de l’abbaye Saint-Martin de Ligugé (Vienne) a été en partie ravagé par les flammes dans la nuit du 20 au 21 juillet, relate le quotidien régional La Nouvelle République. Les bâtiments principaux, tels que l’église ou la bibliothèque, ont été épargnés par le feu car la construction endommagée est située à l’écart.

Six véhicules et 24 sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur les lieux et sont parvenus à circonscrire le feu à une vingtaine de mètres carrés.

La cathédrale de Nantes après l'incendie - Sputnik Afrique
Ces églises qui ont brûlé en France depuis l’incendie de Notre-Dame
L’enquête privilégie pour l’heure la piste d’un incendie volontaire, précise le quotidien régional. La police a en effet interpellé un homme en état d’ivresse au moment de l’incendie. Déjà connu des services de police, il a été placé en garde à vue.

Un riche patrimoine

Bernard Mauzé, maire de Ligugé, est arrivé sur place pour apporter son soutien aux moines.

L'abbaye de Ligugé compte un peu plus de 25 moines, qui vivent selon la règle édictée par Saint Benoît au VIe siècle. La vie des moines bénédictins est rythmée par des temps de prière et des heures de travail, dont la fabrication du traditionnel gâteau nommé «scofa». Le monastère possède l'une des plus grandes bibliothèques de fonds anciens religieux d'Europe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала