Jean Castex cherche à se débarrasser du préfet de police de Paris, selon Le Point

© AFP 2022 BERTRAND GUAYJean Castex
Jean Castex - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Se débarrasser du préfet de police de Paris, Didier Lallement, s’avère être au programme du nouveau Premier ministre français, affirme Le Point dans un article du 21 juillet. C’est Michel Lalande qui pourrait le remplacer.

À en croire les informations dévoilées par Le Point, Jean Castex souhaite que le préfet de police de Paris, Didier Lallement, quitte son poste.

La Préfecture de police de Paris - Sputnik Afrique
Plainte de Gilets jaunes contre le préfet de police de Paris pour «mise en danger»
«Le nouveau schéma de maintien de l'ordre lors des manifestations, laissé sur le bureau de Gérald Darmanin par Christophe Castaner, fait d'ailleurs la part belle aux méthodes de l'actuel préfet de police», a indiqué Le Point en se référant à ses sources.

Ainsi, avec Didier Lallement, «l'intervention des forces de l'ordre est désormais immédiate» et «la police et la gendarmerie mobile doivent agir au moindre dégât», explique la publication.

Qui serait le nouveau préfet?

C’est Michel Lalande qui pourrait remplacer Didier Lallement, a indiqué Le Point. Le préfet des Hauts-de-France, «pur produit de la méritocratie républicaine», serait en mesure de constituer «un véritable duo» venu du Nord avec Gérald Darmanin, maire de Tourcoing.

Ils travailleraient «tous les deux en confiance», une «qualité qui n'existait pas totalement entre Christophe Castaner et Didier Lallement».

Michel Lalande serait, quant à lui, remplacé dans les Hauts-de-France par le préfet Stéphane Bouillon, ancien directeur de cabinet de Claude Guéant.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала