Le New York Times écrira dorénavant «Black» avec une majuscule et «white» en minuscule

S'abonnerTelegram
La rédaction du New York Times s’est concertée et a annoncé que ses journalistes écriraient désormais le mot «noir» avec une majuscule. Un changement en lien avec les récentes manifestations antiracistes, qui n’affectera pas la graphie du terme «blanc», toujours écrit en minuscule.

Le New York Times écrira dorénavant le mot «noir» avec une majuscule, rapporte un communiqué de sa rédaction.

Afghanistan, province de Kounar - Sputnik Afrique
Le New York Times sur les versements «secrets» russes aux talibans: Trump dénonce un article commandé
 La décision a été annoncée après concertation avec plus de 100 membres du personnel.

Le quotidien explique avoir pris cette mesure en lien avec l’actualité et les récentes manifestations contre le racisme et les violences policières. L’agence Associated Press et d’autres grandes organisations de presse américaine ont déjà opté pour la graphie «Black» avec une majuscule, précise le communiqué.

«Nous croyons que ce style transmet aux mieux les éléments d'une Histoire et d'une identité commune, et reflète notre objectif qui est d’être respectueux de toutes les personnes et communautés que nous couvrons», déclare la rédaction dans son communiqué.

Le mot «blanc» reste en minuscule

Le New York Times précise avoir déjà pris des décisions similaires concernant d’autres termes, comme «Natif» ou «Indigène». 

Les Simpsons - Sputnik Afrique
Dans les Simpsons, des acteurs blancs ne doubleront plus les personnages de couleur
Les mots «Latino» et «Asio-Américain» sont eux aussi capitalisés.

Le mot «blanc» conservera pour sa part sa graphie en minuscule. Même s’il admet que la question pourrait se poser pour des raisons de «parallélisme», le quotidien soutient que le terme «blanc» est moins utilisé pour «décrire une culture ou une Histoire commune». Le journal avance également le fait que des groupes de suprématistes blancs ont longtemps privilégié la graphie du mot avec une majuscule.

Le communiqué préconise encore d’éviter l’usage du mot «marron», trop vague et décrivant un éventail «disparate de personnes».

Ces changements prennent effet immédiatement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала