Le Covid-19 est une maladie «de nature génétique» propre à chaque personne, explique un universitaire

S'abonnerTelegram
Le risque d'infection par le Covid-19 ainsi que sa gravité sont liés à la prédisposition génétique d'une personne, a déclaré dans une interview à un média russe un professeur de l’université nationale de recherche d'État de Belgorod. Selon lui, c’est surtout les enzymes qui déterminent le cours de la maladie.

Environ 90% des maladies humaines, notamment les infectieuses, sont, dans une certaine mesure, «de nature génétique», souligne Mikhaïl Tchournosov, professeur à l’université nationale de recherche d'État de Belgorod dans une interview à un média russe. Ainsi, la contamination par le Covid-19 est prédéterminée génétiquement et dépend notamment du travail des enzymes, a-t-il expliqué.

«Certaines personnes y [au Covid-19, ndlr] sont plus sensibles, d'autres moins, et l'évolution de la maladie est également déterminée par des facteurs génétiques», a fait remarquer le spécialiste.

Le rôle de l’ACE2

homme - Sputnik Afrique
La science parvient à expliquer la vulnérabilité des hommes face au Covid-19
Selon lui, les chances d’attraper la maladie peuvent être expliquées par «les caractéristiques génétiques individuelles d'une personne, y compris celles qui déterminent le travail de certaines enzymes, en particulier l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE2)».

L’ACE2 est responsable du maintien de l'équilibre eau-sel et de la pression artérielle, a-t-il ajouté. C’est une enzyme liée à la face externe des membranes plasmiques de cellules de nombreux organes: poumon, artères, cœur, rein et appareil digestif.

Peu après le début de la pandémie, les scientifiques ont établi que c’est bien l’ACE2, ce récepteur à la surface des cellules, qui permet au coronavirus de pénétrer dans l’organisme et de contaminer les cellules saines.

La prédétermination par le groupe sanguin?

Un coronavirus - Sputnik Afrique
«Il s'enroule autour du virus et l’expulse hors du corps»: découverte d’un anticorps contre le coronavirus?
D’après M.Tchournosov, le groupe sanguin est «un marqueur génétique d'un certain nombre de gènes» qui déterminent les réactions du corps à des facteurs externes. Ainsi, pour ce qui est du Covid-19, ce sont les individus avec le groupe sanguin A qui y sont le plus vulnérables, a-t-il fait savoir.

La présence d'une pathologie somatique, grave telle que le diabète ou l’obésité, est aussi un facteur prédisposant à une évolution grave du Covid-19, selon l’universitaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала