Deux policiers d'Atlanta s’en prennent à des étudiants noirs, ils sont licenciés - vidéo

S'abonnerTelegram
Deux agents de police d’Atlanta ont été licenciés après la diffusion d'une vidéo où ils font preuve d’«une violence excessive» contre deux étudiants en voiture, a annoncé ce 1er juin CNN en se référant à la maire de la ville.

Dans une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux, plusieurs policiers encerclent une voiture dans laquelle se trouvent deux étudiants, Teniyah Pilgrom, 20 ans et Messiah Young, 22 ans, précise la chaîne CNN.

Les faits se sont déroulés le 30 mai, alors que le duo d’amis, des Afro-Américains, essayait de rentrer à la maison pendant les manifestations contre la mort de George Floyd.

​Comme le montre la séquence, un fonctionnaire tire la jeune femme qui ne cesse de hurler hors de la voiture, alors qu’un autre brise la vitre de l'autre côté. Ils immobilisent par la suite le conducteur avec un taser. D’autres agents sont présents.

«C’était la pire expérience de ma vie», a par la suite déclaré l’étudiante, citée par CNN.

Justifiant la force employée, les policiers ont expliqué que le jeune homme semblait avoir une arme dans la poche et ne répondait pas aux injonctions.

Licenciés immédiatement

Des policiers lors des émeutes à Minneapolis, le 29 mai - Sputnik Afrique
Le policier accusé d'avoir tué George Floyd aurait fait l’objet de 18 plaintes, presque toutes classées sans suite
Les deux policiers ont été licenciés. La maire Keisha Lance Bottoms a dit être perturbée devant ces images:

«Alors que nous regardons la vidéo aujourd'hui, il est immédiatement devenu très clair que cette force était excessive avec la jeune femme».

Manifestations contre la mort de George Floyd

La colère qui a explosé à Minneapolis (Minnesota) après le décès lundi dernier de George Floyd s'est rapidement propagée à tout le pays, où des manifestations contre les violences policières ont rassemblé plusieurs milliers de citoyens.

La situation a dégénéré en émeutes à plusieurs endroits, forçant les autorités de nombreuses villes à imposer des couvre-feux et à faire appel à la Garde nationale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала