Deux personnes âgées frappées et volées par une bande se prétendant de Libye à Paris – vidéo

S'abonnerTelegram
De jeunes agresseurs s’en sont violemment pris à un couple de retraités en pleine rue dans le XIIIe arrondissement de Paris. Deux suspects ont été interpellés. Les images de cette attaque brutale ont fait des remous sur les réseaux sociaux.

Une vidéo de 36 secondes montrant de jeunes hommes voler le sac et le collier d'une dame âgée à Paris choque actuellement les réseaux sociaux.

Les faits se sont déroulés le dimanche 24 mai, rue des Frigos à Paris (XIIIe), dans le quartier de la Bibliothèque François Mitterrand, relate 20 Minutes.

Les faits sur la vidéo

Voiture de police - Sputnik Afrique
Un couple agresse cinq policiers appelés pour violences conjugales
Les séquences en question montrent un homme aux cheveux blancs entrer dans une résidence. Il tient ensuite la grille à une jeune femme avec son vélo et à une dame âgée. Toutefois, un groupe de jeunes, portant des masques chirurgicaux, apparaît derrière elle et tente de s’emparer de ses effets personnels. L’un des agresseurs prend la gorge de la femme pour lui arracher son collier.

L’homme âgé et la femme à vélo essaient de les repousser dans la rue. L’un des individus donne des coups de poing à l’homme. Finalement, la bande prend la fuite, après avoir saisi le sac de la femme.

Plainte au commissariat

Après que les victimes ont déposé plainte au commissariat du XIIIe arrondissement, une enquête a été ouverte pour vol avec violences en réunion sur personnes vulnérables. La police a saisi les images de vidéosurveillance pour appuyer l’investigation.

La vidéo publiée sur les réseaux sociaux a également provoqué un tollé parmi les internautes.

Deux agresseurs interpellés

Une équipe de la Brigade des réseaux franciliens (BRF) a reconnu au lendemain deux des agresseurs présumés lors d’une mission de sécurisation, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Les deux sont âgés de 17 ans, ils ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Saint-Denis. Ils ont affirmé être sans domicile fixe et venir de Libye, selon une source de l'Actu17.

L’un d’eux a reconnu les faits, selon une source policière du média. Les autres agresseurs sont toujours recherchés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала