Un chercheur met en garde contre l’importation de virus martiens sur Terre

CC0 / WikiImages / Mars la planète rouge
Mars la planète rouge - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La vieille peur de transfert sur Terre de microbes extraterrestres mortels prend une nouvelle dimension à l'ère du Covid-19, selon Scott Hubbard, professeur d'aéronautique et d'astronautique à l'Université de Stanford.

Des virus extraterrestres pourraient se retrouver sur Terre avec des échantillons de sol prélevés sur Mars, avertit Scott Hubbard, professeur de l’Université de Stanford et ancien directeur du centre de recherche de la NASA Ames Research Center.

Mars  - Sputnik Afrique
Vie sur Mars: des molécules organiques détectées sur une météorite issue de la Planète rouge
Il reconnaît cependant que la probabilité que des roches de Mars vieilles de plusieurs millions d’années contiennent une forme de vie active qui pourrait infecter la Terre est extrêmement faible.

«Mais les échantillons retournés par la MSR (mission de retour d’échantillons martiens) seront mis en quarantaine et traités comme s'il s'agissait du virus Ebola jusqu'à ce qu'ils se révèlent sûrs», a-t-il déclaré dans une interview au Stanford News.

Une quarantaine prévue pour les astronautes

En ce qui concerne les humains, il a rappelé que les astronautes d'Apollo des premières missions lunaires avaient été mis en quarantaine pour s'assurer qu'ils ne présentaient aucun signe de maladie. Une fois qu'il a été constaté que la Lune ne présentait aucun risque, la quarantaine a été supprimée.

«Une telle procédure sera sans aucun doute suivie pour les humains revenant de Mars», a conclu Scott Hubbard.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала