La prise de Berlin

S'abonnerTelegram
Il y a 75 ans, le 2 mai 1945 s'achevait la prise du Reichstag. Cet événement marqua la fin de la bataille de Berlin dans laquelle s’était lancée l’Armée rouge le 16 avril précédent.

Découvrez ou redécouvrez dans ce diaporama réalisé par Sputnik des photos de la chute de la capitale du IIIe Reich.

© Sputnik . Viktor Temin / Accéder à la base multimédiaLes nazis étaient prêts à livrer une résistance acharnée pour éviter que ne tombe Berlin. La ville avait été divisée en 9 secteurs de défense: 1 central et 8 périphériques. À mesure de l’avancée des troupes soviétiques, la résistance dans les quartiers qui restaient à défendre se faisait de plus en plus âpre.

Sur la photo: troupes soviétiques à Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
1/23
Les nazis étaient prêts à livrer une résistance acharnée pour éviter que ne tombe Berlin. La ville avait été divisée en 9 secteurs de défense: 1 central et 8 périphériques. À mesure de l’avancée des troupes soviétiques, la résistance dans les quartiers qui restaient à défendre se faisait de plus en plus âpre.

Sur la photo: troupes soviétiques à Berlin, 1945.
© Sputnik . Evgeny HaldeiLes fenêtres et les portes de nombreux bâtiments avaient été calfeutrées. Des embrasures avaient ensuite été aménagées pour pouvoir tirer de l’intérieur.
Sur la photo: soldats soviétiques pendant un combat de rue, Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
2/23
Les fenêtres et les portes de nombreux bâtiments avaient été calfeutrées. Des embrasures avaient ensuite été aménagées pour pouvoir tirer de l’intérieur.
Sur la photo: soldats soviétiques pendant un combat de rue, Berlin, 1945.
© Sputnik . Oleg Knorring / Accéder à la base multimédiaPlus de 400 bunkers et casemates avaient été construits dans Berlin. Des armes y restaient entreposées en permanence. Des barricades, dont la largeur atteignait parfois 4 mètres, furent édifiées dans les rues de la capitale allemande.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
3/23
Plus de 400 bunkers et casemates avaient été construits dans Berlin. Des armes y restaient entreposées en permanence. Des barricades, dont la largeur atteignait parfois 4 mètres, furent édifiées dans les rues de la capitale allemande.
© Sputnik . Mark Redkin / Accéder à la base multimédiaAvions soviétiques volant vers Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
4/23
Avions soviétiques volant vers Berlin, 1945.
© Sputnik . Grigory Kapustyanskiy / Accéder à la base multimédiaPour se déplacer le plus discrètement possible, les soldats allemands empruntaient les tunnels du métro.

Sur la photo: soldats soviétiques à l’entrée d’une station de Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
5/23
Pour se déplacer le plus discrètement possible, les soldats allemands empruntaient les tunnels du métro.

Sur la photo: soldats soviétiques à l’entrée d’une station de Berlin, 1945.
© Sputnik / Accéder à la base multimédiaLe centre de Berlin se transforma de fait en une immense forteresse.
Sur la photo: prise du Reichstag, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
6/23
Le centre de Berlin se transforma de fait en une immense forteresse.
Sur la photo: prise du Reichstag, 1945.
© SputnikÀ l’intérieur de Berlin, l’Armée rouge ne put tirer profit de sa supériorité en hommes et en armes. Ce furent donc des groupes d’assaut qui participèrent aux combats de rue. Cette technique avait fait ses preuves durant la bataille de Stalingrad.

Sur la photo: salve des lance-roquettes multiples Katioucha tirée sur Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
7/23
À l’intérieur de Berlin, l’Armée rouge ne put tirer profit de sa supériorité en hommes et en armes. Ce furent donc des groupes d’assaut qui participèrent aux combats de rue. Cette technique avait fait ses preuves durant la bataille de Stalingrad.

Sur la photo: salve des lance-roquettes multiples Katioucha tirée sur Berlin, 1945.
© Sputnik . Sergey ShimanskiyLes combats avaient lieu jour et nuit. Le 28 avril, les défenseurs de Berlin n’en contrôlaient plus que le centre. Ils subissaient le feu de l’artillerie soviétique.

Sur la photo: semi-glisseurs de la flotille militaire du Dniepr sur la Spree, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
8/23
Les combats avaient lieu jour et nuit. Le 28 avril, les défenseurs de Berlin n’en contrôlaient plus que le centre. Ils subissaient le feu de l’artillerie soviétique.

Sur la photo: semi-glisseurs de la flotille militaire du Dniepr sur la Spree, 1945.
© Sputnik . Georgiy Petrusov / Accéder à la base multimédiaLe Royaume-Uni et les États-Unis alliés de l’URSS avaient renoncé à prendre Berlin. Les raisons de ce choix restent aujourd’hui encore obscures.

Sur la photo: représentants du commandement allié à l’aéroport de Berlin-Tempelhof, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
9/23
Le Royaume-Uni et les États-Unis alliés de l’URSS avaient renoncé à prendre Berlin. Les raisons de ce choix restent aujourd’hui encore obscures.

Sur la photo: représentants du commandement allié à l’aéroport de Berlin-Tempelhof, 1945.
© Sputnik . Alexander KapustyanskiyChameaux servant dans les rangs de l'Armée rouge, faubourgs de Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
10/23
Chameaux servant dans les rangs de l'Armée rouge, faubourgs de Berlin, 1945.
© Sputnik . Peter Bernstein / Accéder à la base multimédiaDans la nuit du 28 au 29 avril fut pris un des ponts enjambant la Spree.

Sur la photo: soldats soviétiques dans les rues de Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
11/23
Dans la nuit du 28 au 29 avril fut pris un des ponts enjambant la Spree.

Sur la photo: soldats soviétiques dans les rues de Berlin, 1945.
© Sputnik . Alexander KapustyanskiyÀ l’aube du 30 avril, au prix de lourdes pertes tomba le siège du ministère de l’Intérieur. La voie vers le Reichstag était ainsi ouverte.

Sur la photo: Berlinois rentrant chez eux par une rue jonchée de gravas, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
12/23
À l’aube du 30 avril, au prix de lourdes pertes tomba le siège du ministère de l’Intérieur. La voie vers le Reichstag était ainsi ouverte.

Sur la photo: Berlinois rentrant chez eux par une rue jonchée de gravas, 1945.
© Sputnik . Eugene TihanovLa première tentative pour prendre le Reichstag échoua. Le bâtiment était défendu par une garnison forte de 5.000 hommes. Un fossé rempli d’eau en défendait l’accès principal.

Sur la photo: soldat soviétique faisant un bandage à un Berlinois blessé, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
13/23
La première tentative pour prendre le Reichstag échoua. Le bâtiment était défendu par une garnison forte de 5.000 hommes. Un fossé rempli d’eau en défendait l’accès principal.

Sur la photo: soldat soviétique faisant un bandage à un Berlinois blessé, 1945.
© Sputnik . Eugene TihanovLe Reichstag était essentiellement protégé par des SS et un détachement de la garde personnelle d'Hitler. Après avoir échoué à défendre les étages supérieurs, les soldats allemands se réfugièrent dans les sous-sols. Ils espéraient y trouver un tunnel par lequel ils échapperaient à l’encerclement.

Sur la photo: cabinet de travail d’Hitler à la chancellerie du Reich après sa destruction.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
14/23
Le Reichstag était essentiellement protégé par des SS et un détachement de la garde personnelle d'Hitler. Après avoir échoué à défendre les étages supérieurs, les soldats allemands se réfugièrent dans les sous-sols. Ils espéraient y trouver un tunnel par lequel ils échapperaient à l’encerclement.

Sur la photo: cabinet de travail d’Hitler à la chancellerie du Reich après sa destruction.
© Sputnik . Sergey ShimanskiyMarins soviétiques à Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
15/23
Marins soviétiques à Berlin, 1945.
© Sputnik . Viktor Temin / Accéder à la base multimédiaЗнамя Tôt dans la matinée du 1er mai fut hissé le drapeau de la 150e division d'infanterie. Les combats durèrent toutefois toute la journée et ce ne fut que dans la nuit du 1er au 2 mai que capitula la division qui défendait le Reichstag.

Sur la photo: l’étendard de la Victoire flottant sur le Reichstag, 1er mai 1945.над рейхстагом. Берлин 1 мая 1945 года.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
16/23
Знамя Tôt dans la matinée du 1er mai fut hissé le drapeau de la 150e division d'infanterie. Les combats durèrent toutefois toute la journée et ce ne fut que dans la nuit du 1er au 2 mai que capitula la division qui défendait le Reichstag.

Sur la photo: l’étendard de la Victoire flottant sur le Reichstag, 1er mai 1945.над рейхстагом. Берлин 1 мая 1945 года.
© Sputnik / Accéder à la base multimédiaSoldats soviétiques à Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
17/23
Soldats soviétiques à Berlin, 1945.
© Sputnik . Georgiy Petrusov / Accéder à la base multimédiaLa chanteuse soviétique Lidia Rouslanova se produit sur les marches du Reichstag devant des soldats soviétiques, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
18/23
La chanteuse soviétique Lidia Rouslanova se produit sur les marches du Reichstag devant des soldats soviétiques, 1945.
© Photo Oleg KnorringSoldat soviétique donnant du pain à une Berlinoise, 7 mai 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
19/23
Soldat soviétique donnant du pain à une Berlinoise, 7 mai 1945.
© Sputnik . Peter Bernstein / Accéder à la base multimédiaSoldats soviétiques fêtant la victoire à Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
20/23
Soldats soviétiques fêtant la victoire à Berlin, 1945.
© Sputnik . Vladimir GrebnevÉtendard de la Victoire flottant sur le Reichstag, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
21/23
Étendard de la Victoire flottant sur le Reichstag, 1945.
© Sputnik . Vladimir Grebnev / Accéder à la base multimédiaLes soldats soviétiques Mikhaïl Egorov et Meliton Kantaria qui plantèrent l’étendard de la Victoire sur le toit du Reichstag, mai 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
22/23
Les soldats soviétiques Mikhaïl Egorov et Meliton Kantaria qui plantèrent l’étendard de la Victoire sur le toit du Reichstag, mai 1945.
© Sputnik . Mark RedkinÉquipage d'un char soviétique, Berlin, 1945.
La prise de Berlin - Sputnik Afrique
23/23
Équipage d'un char soviétique, Berlin, 1945.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала