Une nouvelle piste de traitement du coronavirus fournie par les lamas

S'abonnerTelegram
Une fusion de l’anticorps du SRAS provenant du lama et un anticorps humain a permis d’obtenir un hybride qui est en mesure de neutraliser le virus responsable du Covid-19.

L’humanité aurait trouvé un allié inattendu dans la lutte contre le coronavirus. Une équipe américano-belge de chercheurs a pu isoler deux anticorps produits par des lamas et qui se lient aux protéines utilisées par le coronavirus pour envahir les cellules.

Cellule infectée par le coronavirus - Sputnik Afrique
Un vaccin chinois contre le coronavirus s'avère efficace chez le singe
Selon leur étude, une fusion entre l’anticorps du SRAS provenant du lama et un anticorps humain a donné naissance à un hybride capable de neutraliser le SRAS-CoV-2.

Un tel vaccin s’avère efficace s’il est introduit dans l’organisme un mois avant la contamination, expliquent les auteurs de l’étude qui a débuté en 2016.

Protéger les plus fragiles

Les chercheurs estiment que les anticorps produits par des lamas pourront aider à protéger notamment les personnes les plus exposées à la menace provoquée par le Covid-19, dont les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques.

Selon les calculs de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis, la pandémie du nouveau coronavirus a fait plus de 230.000 morts à travers le monde, tandis que le nombre total des cas d’infection a dépassé 3,2 millions.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала