La France a déjà réquisitionné des réserves de chloroquine, selon Valeurs actuelles

© AFP 2022 GERARD JULIENChloroquine
Chloroquine - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Lorsque le président de Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), Renaud Muselier, a voulu acheter pour sa région de la chloroquine à Sanofi, il a reçu une réponse inattendue: impossible car l’État a «déjà réquisitionné les réserves», rapporte le magazine Valeurs actuelles le 8 avril.

Pour éviter une pénurie de chloroquine, le président de la région PACA, Renaud Muselier, s’est adressé à l'une de ses connaissances chez Sanofi pour commander des stocks de ce médicament pour ses administrés, écrit Valeurs actuelles.

Selon le magazine, il a reçu pour simple réponse que c’était «impossible», parce que «l'État aurait déjà réquisitionné des réserves pour la France».

Chloroquine - Sputnik Afrique
Garde à vue d'un entrepreneur qui proposait de la chloroquine à ses salariés
Valeurs actuelles rappelle également que le 2 avril, une visioconférence avec les présidents de partis politiques, les responsables de groupes parlementaires et d'associations d'élus et le Premier ministre a eu lieu. Lors de cette conférence, Renaud Muselier a mis en garde Édouard Philippe sur le fait que la France pourrait faire face à une pénurie à venir de chloroquine, alors que d’autres pays, comme le Maroc ou les États-Unis, achètent le médicament.

Véran appelle à ne pas brûler les étapes

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a appelé samedi 4 avril, dans un entretien accordé au média en ligne Brut, à ne pas brûler les étapes et a souligné que l'on connaîtrait dans les prochains jours les premiers résultats intermédiaires des études cliniques diligentées.

Un laboratoire biochimique à l'hôpital - Sputnik Afrique
Traitement par la chloroquine: «d’ici six mois, nous obtiendrons une réponse plus ou moins fiable»
Celles-ci visent à déterminer si la chloroquine mais aussi «d'autres médicaments prometteurs» sont efficaces quand ils sont pris dès le début du Covid-19.

Ce que les Français pensent de la chloroquine

D’après une étude de l'Ifop diffusée exclusivement par Le Parisien et portant sur l’efficacité de la chloroquine, médicament qui ne cesse de faire polémique dans le milieu scientifique, 98% des Français interrogés en ont entendu parler. En outre, 59% estiment que ce médicament peut vaincre la maladie.

L’étude de l’Ifop a été réalisée pour Labtoo via Internet du 3 au 4 avril auprès d'un échantillon de 1.016 Français âgés de 18 ans et plus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала