Coronavirus: Kim Jong-un, le Nord-Coréen qui n'a pas besoin de masque

© REUTERS / KCNALe leader nord-coréen Kim Jong-un regarde une compétition de tirs d'artillerie
Le leader nord-coréen Kim Jong-un regarde une compétition de tirs d'artillerie - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
S'il y a une chose qui frappe sur les photos officielles du dirigeant nord-coréen supervisant, au milieu d'officiers, les derniers exercices militaires du pays, c'est que Kim Jong-un est le seul à ne pas porter de masque, note l’AFP.

Le dirigeant nord-coréen a assisté à de nombreux tirs de roquettes et d'artillerie ces dernières semaines, au moment où son pays s'échine à se protéger de la pandémie de Covid-19 qui a semé le chaos dans le monde entier, en particulier en Chine et en Corée du Sud, deux voisins de la Corée du Nord.

Situation en Corée du Nord

Pyongyang n'a fait aucune annonce sur une éventuelle propagation du nouveau coronavirus sur son sol. Mais des milliers de personnes, dont les ressortissants étrangers, ont été placées en quarantaine. Et la Corée du Nord a fermé ses frontières.

Les médias officiels ont lancé une importante campagne de communication pour rappeler à la population les bonnes mesures d'hygiène et les images qui sortent de Pyongyang montrent que les Nord-Coréens portent, tous, des masques chirurgicaux.

Tous, sauf un

Le quotidien Rodong Sinmun, organe du Parti des travailleurs au pouvoir, et l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) ont diffusé au moins quatre fois ces deux dernières semaines des photos de Kim Jong-un supervisant des exercices de tir dans une tente, une tranchée ou un abri.

North Korean leader Kim Jong Un rides a horse during snowfall in Mount Paektu - Sputnik Afrique
Kim gravit une montagne sacrée sur un cheval blanc, signe annonciateur d'une décision importante à venir? – images
Il y est toujours coiffé d'une épaisse ouchanka noire mais ne porte jamais de masque, contrairement aux militaires qui l'entourent.

Le Nord contrôle étroitement l'image de son leader et les experts de la politique nord-coréenne s'accordent à dire que cette absence de masque est tout sauf fortuite. «Il se peut qu'il veuille montrer à la population qu'il n'a pas peur du virus, qu'il est au-delà du risque de contamination», avance Rachel Minyoung Lee, du site spécialisé NK News.

Dire que M.Kim se met en porte-à-faux avec les consignes sanitaires du pays n'aurait selon elle aucun sens: «Les Nord-Coréens savent qu'il ne boxe pas dans la même catégorie».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала