Syrie: près de mille civils sont sortis de la zone de désescalade d’Idlib

© Sputnik . Mikhaïl Alaeddine / Accéder à la base multimédiaDes Syriens ayant emprunté le couloir humanitaire dans le gouvernorat d'Idlib (photo d'archives)
Des Syriens ayant emprunté le couloir humanitaire dans le gouvernorat d'Idlib (photo d'archives) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Un millier de civils sont sortis par de nouveaux points de passage au premier jour de leur fonctionnement des régions contrôlées par les radicaux dans la zone de désescalade d’Idlib, en Syrie, rapporte la Défense russe.

Environ mille civils sont sortis par des points de passage des régions contrôlées par les radicaux dans la zone de désescalade d’Idlib, en Syrie, a annoncé lundi 13 janvier lors d’un point presse Youri Borenkov, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Gouvernorat d'Idlib  - Sputnik Afrique
L’armée syrienne reprend une localité stratégique dans le gouvernorat d’Idlib
«En tout, 464 personnes et 26 voitures et engins agricoles sont passés par le point de passage El-Hader dans le gouvernorat d’Alep, et 519 personnes et 33 matériels roulants par le point d’Al-Habit dans le gouvernorat de Hama», a précisé le général.

Et d’ajouter que personne n’avait emprunté celui d’Abu-Ed-Duhour, dans le gouvernorat d’Idlib.

Comme l’avait mentionné plus tôt le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, trois points de passage pour la sortie de civils des régions contrôlées par les radicaux dans la zone de désescalade d’Idlib ont commencé à fonctionner à partir de 11h 00 (heure de Paris).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала