Un harceleur téléphonique bombarde la police de plus de 5.000 appels en un mois

CC0 / TeroVesalainen / Телефон звонок
Телефон звонок - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Après avoir passé plus de 5.000 appels téléphoniques en un mois visant des commissariats en France, un homme de 46 ans a été interpellé et placé en garde à vue, indique l’AFP. Le malfaiteur est récidiviste, à peine sorti de prison, après avoir été condamné pour des faits similaires.

Un homme de 46 ans a été interpellé le 28 novembre dans le Rhône, soupçonné d'avoir harcelé par téléphone bon nombre de commissariats en France avec 5.300 appels à son compteur entre fin octobre et fin novembre, a appris l’AFP auprès de la police.

«Il s'agissait d'appels malveillants à caractère sexuel et d'outrages», précise la police, confirmant partiellement une information de Lyon Mag et évoquant un rythme moyen sur la période de plus de 150 appels par jour.

L'homme, sans emploi et domicilié dans un foyer, était sorti de prison fin août après une condamnation pour des faits similaires. Dès le lendemain de sa libération, il achetait un nouveau téléphone.

Arrêté à Villefranche-sur-Saône, il a été placé en garde à vue.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала