La marine iranienne s’apprête à intégrer un nouveau destroyer

© AP Photo / IIPA, Ebrahim NorouziDestroyer Jamaran de la marine iranienne
Destroyer Jamaran de la marine iranienne - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Un nouveau destroyer baptisé Dena va rejoindre les forces navales de la République islamique début 2020, a annoncé le commandant en chef de la marine iranienne.

Le commandant en chef de la marine iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi, a annoncé la fin des travaux de construction du destroyer Dena qui devra rejoindre la flotte de la République islamique en février prochain, rapportent les médias régionaux.

Le navire iranien Alborz dans le détroit d'Ormuz (archive photo) - Sputnik Afrique
L’Iran contrôle les navires US au nord du détroit d’Ormuz, selon les Gardiens de la révolution
S’exprimant à l’occasion de la Journée de la marine nationale, l’officier a confirmé la détermination de son pays à moderniser la marine nationale ainsi que l’ensemble de ses forces armées en dépit des restrictions imposées à la vente d’armes à Téhéran.

Après avoir subi un accident en janvier dernier, le destroyer Damavand est quant à lui de retour en mer Caspienne, a fait savoir M.Khanzadi. Selon le contre-amiral, le Damavand «n’est plus le même»:

«Mieux adapté pour faire face aux conditions difficiles de la mer Caspienne, le destroyer dispose désormais de capacités supplémentaires», a affirmé le commandant de la marine, cité par Al-Manar.

L’Iran se prépare ainsi à renforcer sa présence dans les eaux internationales et d’étendre son influence dans la région, a déclaré le coordinateur adjoint de l’Armée iranienne, le contre-amiral Habibollah Sayyari, également présent à la cérémonie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала