Un maire du Morbihan écope de 3 ans de prison pour des échanges sexuels avec des mineures

S'abonnerTelegram
Le maire de Plougoumelen (Morbihan) a été condamné à trois ans de prison pour avoir échangé des messages à caractère sexuel avec des mineures. Le tribunal lui a retiré ses droits civiques et familiaux pendant trois ans.

Le maire de Plougoumelen (Morbihan) Thomas Palou a été jugé lundi 25 novembre devant le tribunal correctionnel de Quimper pour corruption de mineures. Il est poursuivi pour avoir entretenu des conversations à caractère sexuel avec des jeunes filles sur Internet, informe Ouest-France.

Les faits remontent à 2016-2017. Le prévenu, 44 ans, est alors policier à Quimper avant d’être élu maire de Plougoumelen. Il entre en contact avec des mineures sous un faux profil: il se présente comme un jeune pompier de 19 ans. Puis il demande des photos dénudées aux jeunes filles.

Environ 13.000 clichés retrouvés

Tribunal de Brives - Sputnik Afrique
Criminels sexuels: les psychiatres peuvent-ils vraiment éviter les drames de la récidive?
«J’étais dans un monde virtuel. J’y passais mes soirées. Je n’avais plus aucune connexion avec le réel», a justifié le prévenu. À son domicile, les policiers ont découvert 12.827 clichés.

Le maire a été condamné à trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis, avec une mise à l’épreuve de trois ans. Il a également été inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles et a été privé de ses droits civiques et familiaux pendant trois ans.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала