Poutine juge «compréhensible» mais «fausse» la décision des USA de quitter l’accord de Paris

© Sputnik . Sergueï Guneev / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Pour le Président russe, la sortie des États-Unis de l’accord de Paris sur le climat est une faute de la part de l’administration Trump mais il affirme comprendre quelle logique est derrière.

Vladimir Poutine estime que le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat était une erreur, mais que la logique pouvait être comprise.

«Un collègue vient de mentionner que les États-Unis se sont retirés de l'accord de Paris. Je pense que c’est une démarche fausse, mais la logique est compréhensible, car les contraintes que l'ancienne administration a assumées ont certainement été difficiles pour les États-Unis», a-t-il déclaré lors du forum sur l'investissement «La Russie appelle!» qui se déroule à Moscou.

Фестиваль осени на Красной площади в Москве - Sputnik Afrique
Le Kremlin réagit à l’officialisation du retrait des USA de l’accord de Paris sur le climat
Le Président russe a souligné qu’il s’agissait d’un accord-cadre qui n’impose pas d’obligations. Il a estimé que les États-Unis pouvaient ajuster leurs engagements, même dans le cadre de l'accord de Paris.

«L’administration [américaine, ndlr] a pris un autre chemin. Mais il faut tout de même impliquer l'administration dans la solution de ces questions. C’est aussi notre terrain commun de collaboration, et je pense que c’est possible. Le Président Trump a répété plusieurs fois qu'il n'allait pas détruire l'environnement à travers le monde. Il suffit de trouver une solution équilibrée dans l’intérêt de l’économie américaine», a ajouté Vladimir Poutine.

Le retrait des États-Unis

Lundi 4 novembre, Washington a officiellement informé l'Onu de sa décision de se retirer de l'accord de Paris sur le climat mais le départ du pays n'aura lieu au plus tôt que le 4 novembre 2020. L'accord de Paris est le premier accord universel sur le climat et le réchauffement climatique. Il fait suite aux négociations qui se sont tenues lors de la Conférence de Paris sur le climat (COP21) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Les États-Unis sont le seul pays à se désengager de ce texte signé par 197 pays, jusqu'à la Corée du Nord.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала