Interpellée pour avoir suivi et photographié des policiers, une femme fichée S placée en garde à vue

© SputnikUne voiture de police devant le palais de Justice de Paris (image d’illustration)
Une voiture de police devant le palais de Justice de Paris (image d’illustration) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Pour la filature de membres des forces de l’ordre et la récolte d’informations personnelles -parmi lesquelles leurs adresses, horaires d’arrivée et de départ, ainsi que les plaques d’immatriculation de leur véhicule-, une femme de 21 ans fichée S a été interpellée puis placée en garde à vue, relate Le Point.

Fichée S, une femme a été repérée à proximité de commissariats à Paris à plusieurs reprises en train de suivre et photographier des policiers. Elle a été par la suite interpellée et placée en garde à vue, rapporte l’hebdomadaire Le Point.

En plus de prendre des photos, elle notait également leurs adresses et les plaques d’immatriculation de leur véhicule.

L'hôtel de ville de Gonesse (Val-d'Oise), France - Sputnik Afrique
Fiché S, l’ex-imam de la mosquée fréquentée par Mickaël Harpon se plaint de menaces de mort

Selon l’hebdomadaire, cette femme âgée de 21 ans, originaire du Cher, fait l’objet d’une fiche S (sûreté de l’État). Elle est très active sur Facebook sous le nom de Marie Acab-land, et est actuellement soupçonnée d’avoir créé un autre compte sur le réseau social où elle n’hésite pas à livrer les identités et adresses de policiers.

D’après les premières informations relayées par Le Point qui se réfère à des sources policières, elle est déjà connue des services de renseignement.

Qui plus est, elle a été remarquée près de commissariats de police, non seulement à Paris mais aussi dans d’autres villes françaises, comme Toulouse.

Un signalement concernant cette affaire a été fait à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), fait savoir l’hebdomadaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала